Encore bien souvent méconnu, le projet de naissance constitue pourtant une étape clé de la grossesse. Il permet à la fois de se projeter mais également de réfléchir aux différents aspects de l’accouchement. Avec la complicité d’Amandine Luquet, accompagnante à la naissance depuis 2017 sur Lyon, parcourons ensemble en quoi le projet de naissance a toute sa place au cours de votre grossesse !

 

Qu’est-ce qu’un projet de naissance ?

Le projet de naissance est cheminement qui va poser par écrit les désidératas du couple pour le jour de l’accouchement. Il s’agit d’envisager point par point les éventualités auxquelles l’équipe médicale pourra avoir recours lorsque votre bébé pointera le bout de son nez. Véritable complément des cours de préparation à la naissance, c’est un condensé de ce qui vous tient à coeur qui servira de feuille de route à l’équipe médicale. Le jour J est chargé d’émotions et peut représenter un vrai chamboulement, les conditions ne permettent pas toujours de communiquer facilement avec l’équipe de ce fait, le projet de naissance s’avère être un outil de communication précieux pour s’assurer d’un accouchement au plus près de vos souhaits.  

L’utilité du projet de naissance

Le but premier de cet outil est d’indiquer à l’équipe médicale une transcription écrite de vos désirs pour ce grand moment. En plus de sa fonction première, le projet de naissance permet également au couple de se pencher sur tous les aspects de l’accouchement et, en quelque sorte de les préparer. Les futures mamans n’envisagent pas forcément des situations “un peu exceptionnelles” qui pourraient arriver lors de la naissance de leur enfant. Par exemple, les questions autour du déclenchement de l’accouchement ou de la césarienne peuvent se poser à ce moment là, ce qui permet d’envisager le jour J avec plus de sérénité. 

Amandine nous confie d’ailleurs, que “l’important, ce n’est pas le déroulement de l’accouchement en lui-même mais surtout la façon dont il est ressenti par la femme”. Un accouchement bien préparé est forcément vécu plus sereinement !

 

Pourquoi faire un projet de naissance ?

Si vous vous dites qu’un projet de naissance n’est pas utile, détrompez-vous ! Toutes les maternités sont différentes et ne proposent pas les mêmes types d’accompagnement.

Si vous rêvez d’un accouchement naturel, nous vous conseillons de choisir votre lieu d’accouchement en fonction ! Selon les maternités, les pratiques sont différentes, certaines cliniques favorisent plus ou moins les naissances médicalisées.

De plus, en réalisant votre projet de naissance, vous éviterez les surprises. Cet outil permet de créer un premier lien avec l’équipe qui vous suivra ! De quoi se sentir plus en sécurité le jour-j ! L’objectif de cette préparation est de ne jamais se sentir dépossédée de sa capacité de décision vis à vis de son corps et de son bébé à naître. Malgré tout, il est important de préciser que les urgences vitales prédominent sur le projet de naissance en situation extrême. 

 

Quand doit-on faire son projet de naissance ?

Vous souhaitez vous lancer mais vous ne savez pas trop quand commencer ? Sachez qu’il n’y a pas de moment précis pour démarrer !  Amandine, notre accompagnante à la naissance lyonnaise nous explique que “le projet de naissance se mûrit au fil des mois et des besoins et permet de réfléchir à l’orientation de l’accouchement (plutôt médicalisé ou naturel)”.Projet de naissance

Il faut tout de même noter que c’est au moment du troisième trimestre de grossesse que le couple devra présenter son projet lors d’une visite médicale. Mais, pas de panique ! Il est tout à fait possible de le modifier par la suite ! Par exemple, si vous étiez au départ plutôt tentée par un accouchement naturel et qu’au dernier moment vous souhaitez bénéficier d’une péridurale, vous le pourrez. Evidemment, vous n’aurez absolument pas à vous justifier : tout le monde est libre de changer d’avis !

 

En général le projet de naissance se mûrit au cours de la grossesse, au fil des échanges avec vos amies, proches qui vous ont précédé et qui partagent leur expérience. Il se concrétise notamment lors des cours de préparation à l’accouchement. Ils permettent de se projeter et soulèvent parfois des questions auxquelles nous n’avions pas pensé : 

  • Péridurale 
  • Déclenchement
  • Césarienne
  • Allaitement
  • Présence du conjoint ou autre membre très proche
  • Qui coupera le cordon ?
  • Peau à peau 

Notre petit conseil : N’oubliez pas de garder un exemplaire pour le jour de l’accouchement, ce serait dommage que l’équipe de garde de la maternité ne soit pas au courant de votre projet. Vous trouverez ici un exemple de projet de naissance

Peut-on se faire accompagner dans la construction d’un projet de naissance ?

La construction du projet de naissance est une démarche très intime et personnelle. Un couple qui veut se lancer peut très bien réfléchir aux différents points sans accompagnement. Cependant, être accompagné peut vous permettre d’avoir tous les détails sur les protocoles proposés dans les différentes maternités et savoir tout du déroulement d’un accouchement (pratique, surtout si c’est votre premier bébé) !

Lors d’une seconde grossesse, il peut également être utile de se soumettre à l’exercice du projet de naissance. Le premier accouchement ayant été une expérience initiatique, vous aurez davantage de repères sur l’ensemble du déroulé. Vous pourrez cerner plus précisément ce qui vous a manqué ou ce que vous souhaitez à tout prix revivre. 

 

Quelles sont les personnes qui peuvent vous accompagner pendant votre grossesse?

Pour vous aider, vous pouvez vous tourner vers différentes personnes. Il faut surtout trouver un interlocuteur de confiance avec qui vous pourrez parler ouvertement de l’accouchement. Voici quelques pistes pour vous aider :

 

  • Associations : Certaines associations peuvent vous accompagner dans la construction de votre projet de naissance. Vous pouvez, par exemple, demander des conseils dans une Maison de l’enfance ou un planning familial. 
  • Sage-femmes : Beaucoup de sages-femmes proposent d’offrir leur aide pour la construction des projets de naissances (attention tout de même, ce n’est pas le cas de toutes). Il faut tout de même noter que celles-ci se tournent, en général, vers des projets plus “classiques”.
  • Gynécologues : Comme les sages-femmes, les gynécologues accompagnant des couples pendant la grossesse proposent d’aider dans l’établissement du projet. Il traitera surtout l’aspect médical de l’accouchement.
  • Doulas ou accompagnantes à la naissance : Ce métier qui commence à bien se développer en France tient son origine de la Grèce antique. Les femmes accompagnaient déjà les grossesses. Aujourd’hui, après une grande évolution, les doulas sont de véritables coachs pendant la grossesse. Elles proposent un accompagnement non médical à la naissance et délivrent des conseils adaptés à chaque personne. Chaque grossesse est unique elle mérite donc un suivi sur-mesure pour un accouchement unique. 

 

La maternité est-elle obligée d’accepter le projet de naissance ?

Amandine Luquet nous précise que : “les équipes médicales ne sont pas obligées d’accepter un projet de naissance !”. C’est pour cette raison que le choix de votre maternité est primordial. Si l’endroit que vous avez choisi partage la même vision de l’accouchement que vous, votre projet aura plus de chance d’être respecté.

N’hésitez pas à vous renseigner sur les différents protocoles adoptés près de chez vous. Et, surtout, n’ayez jamais peur de poser des questions. Il vaut mieux les poser avant que le jour-j !

 

Notre experte nous précise aussi qu’il est très important de savoir, en tant que futurs parents : “qu’il y ait ou non projet de naissance, aucun geste ou acte médical ne peut être fait sans le consentement de la femme. Si par exemple elle refuse une épisiotomie, celle-ci ne peut lui être faite sans son accord, sauf en cas d’urgence vitale pour elle ou son bébé.”.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *