Le bien-être au travail dans toutes les têtes

L’épanouissement au travail : un besoin en expansion ces dernières années. Pourquoi ? Pour la simple et bonne raison que les salariés ont besoin d’harmonie dans leur milieu de travail.

Cela passe par des besoins de santé, de sécurité, de rémunération, d’environnement de travail, mais aussi, de sérénité au quotidien. Le bien-être au travail est donc un vecteur essentiel d’épanouissement dans la vie des salariés.

En France, seuls 41% des français se disent heureux au travail. Ce constat pousse les entreprises à s’intéresser au bien-être de leurs salariés et mettre en place des démarches pour l’amélioration des conditions de travail.

Un management tourné autour du bien-être au travail

En matière de bien-être, les attentes des salariés français sont fortes. Des actions simples ne suffissent plus et les entreprises doivent innover. Certaines d’entre elles ont développé le management bienveillant et ne manquent pas d’imagination pour améliorer le bien-être de leurs salariés : séance de méditation, sorties culturelles et sportives, ambiance start-up au sein des entreprises … Mais bien plus encore : par exemple, leur proposer des places en crèche pour gérer leur préoccupation liée au mode de garde des enfants des salariés.

Et si les DRH changeaient leur appellation pour devenir des RB (Responsable de Bonheur) ? Ce concept bien ancré aux États-Unis a pour mission de faire arriver les salariés au travail avec le sourire, et de les faire repartir … toujours avec le sourire. Un drôle de métier qui commence à se développer en France avec la mise en place de lieu de travail « comme à la maison ».

En effet en France, un salarié heureux au travail, c’est un salarié plus performant, avec l’envie de rester au sein de son entreprise. Le concept du bonheur au travail est aussi le moyen d’attirer de nouveaux talents, de limiter le burnout, le stress, et favoriser un bon environnement de travail.

Les leviers pour le bien-être au travail ne manquent pas d’exister, mais il ne faut pas oublier les fondamentaux : la qualité de vie au travail commence par un management participatif, une organisation responsabilisant permettant l’autonomie et la possibilité de s’exprimer.

Rendre les salariés plus sereins, plus productifs et plus heureux est l’une des missions de Choisir ma crèche. Comment ? En proposant aux employeurs d’offrir à leurs salariés des places en crèche, proches de leur domicile ou de leur lieu de travail. Cela, afin de limiter le stress lié au mode de garde, qui est pour les parents, un véritable fléau.

Choisir Ma Crèche