Raconter des histoires est absolument indispensable et accompagne le développement de vos enfants à différents niveaux. Pourquoi raconter des histoires est essentiel à nos enfants ?

1. L’importance de la parole :

Tout d’abord, les histoires permettent de développer la parole, de mettre en mots la réalité. Utiliser la parole pour nommer, décrire et communiquer des événements, des émotions initie l’enfant au pouvoir et à la puissance des mots. Mettre un mot sur une peur, sur une angoisse sur une joie intense, c’est mieux la repérer et ainsi la « mettre à distance », distance nécessaire pour comprendre et appréhender ce que l’on ressent.

De 1 an à 3 ans, votre enfant développe son langage de façon impressionnante. Il passe de ses premiers mots à ses premières phrases complètes. Lire et raconter des histoires à votre tout-petit, regarder des livres avec lui favorisent fortement le développement du langage en plus d’éveiller son intérêt pour l’écrit et d’enrichir son imaginaire.

2. Apprivoiser ses peurs archaïques :

Votre enfant ressent depuis qu’il est tout petit des émotions et même des peurs qui le submergent. Les histoires lui permettent d’éprouver que ce qu’il ressent est parfaitement normal ; les sentiments d’abandon, d’angoisse, de dévoration sont largement mis en scène dans les histoires. Par mimétisme, votre enfant parviendra à mieux comprendre ce qu’il vit et sûrement à élaborer des solutions ; il lui sera même possible de vous poser des questions, s’il en ressent le besoin.

3. Développer une écoute active :

Conter une histoire implique une écoute et une attention accrues. Installez-vous confortablement, proposez-lui de choisir son histoire et vous verrez que votre enfant est capable de mobiliser une très grande faculté de concentration.

4. Pour comprendre la réalité :

« Les enfants ont besoin de l’appui de la magie pour pouvoir affronter la vie », écrivait le psychiatre Bruno Bettelheim dans son livre « Pour être des parents acceptables ». Pour grandir, l’enfant a constamment recours à l’imaginaire.

Les histoires ont cet avantage de faire appel à son imagination, ce qui lui permet de travailler sa perception de la réalité. Et si l’enfant en est à ce point friand, c’est parce qu’elles mettent en scène des échanges qui vont venir solliciter la chose la plus importante pour lui : la gestion de l’angoisse. Les histoires peuvent éventuellement alléger cette angoisse.

5. Le plaisir d’être ensemble :

En dernier lieu, s’il est indispensable de raconter des histoires aux enfants, c’est que c’est le meilleur moyen de passer un temps très qualitatif avec lui. Nombreux sont les enfants qui font répéter inlassablement la même histoire à leurs parents. Il s’agit d’un rituel bien connu de réassurance que les enfants adorent car il vient clôturer la journée de la plus merveilleuse des façons.

Donc, ménageons des temps précieux de lecture pour nos enfants pour en faire des explorateurs de récits et peut-être des petits écrivains !