Ces actions sont primordiales pour les entreprises, puisque le nerf de la guerre est la fidélisation et la motivation des salariés. La problématique est d’autant plus forte lorsqu’il s’agit des trentenaires. Une génération en quête d’une entreprise qui leur propose des solutions utiles pour leur vie privée, et surtout pour leur vie de parent.

Globalement, il est essentiel d’assurer aux salariés un environnement favorable à leur vie personnelle.

Mais comment motiver ses collaborateurs ?

Il faut savoir que la motivation passe par différentes dimensions :

  • Le sentiment d’accomplissement et de réalisation : acquérir de nouvelles compétences et effectuer des missions captivantes au quotidien.

  • L’équité : les managers doivent considérer leurs collaborateurs de la même façon pour favoriser leur motivation.

  • Les relations amicales : permettre une bonne entente entre les équipes en mettant en place différentes actions (ex : activités).

Pour motiver ses collaborateurs, il est également important de fixer des objectifs motivants et atteignables. Des objectifs qui font sens auront plus de chances d’être appréciés.

Motiver c’est aussi savoir féliciter les collaborateurs régulièrement afin de développer leurs performances. Au contraire, recadrer un collaborateur peut aussi être très constructif et, maintient la motivation à condition que la critique soit personnelle, faite rapidement, dans un contexte bien particulier et que le recadrage soit accompagné d’axes d’améliorations très précis.

Qu’en est-il des parents-salariés ?

La parentalité en entreprise est un véritable enjeu. Les salariés arrivent rarement à concilier le fait de travailler en même temps qu’être parents. La garde d’enfant est l’une des plus grosses problématiques ; elle engendre souvent un manque de concentration et une baisse de fidélisation des salariés dus au stress. Des contraintes pour les salariés et les entreprises qui ont amené le Ministère du Travail et de la Famille à lancer la « charte de la parentalité en entreprise » en 2008. Une vraie révolution pour les parents, mais encore peu prise en compte par les entreprises.

Cette charte met en avant 5 mesures :

  1. Aménagement ponctuel des horaires en cas de problèmes familiaux,
  2. Travail à temps partiel facilité sans impact négatif sur l’évolution professionnelle,
  3. Règles simples de vie quotidienne (par exemple, éviter les réunions trop matinales ou trop tardives),
  4. Aménagement des congés parentaux et de paternité, sans impact négatif sur l’évolution professionnelle,
  5. Entretien pré et post congé de maternité et paternité.

 Cette charte a pour objectif de faire évoluer les mentalités face à la parentalité en entreprise. Mais aussi créer pour les parents et les femmes enceintes un environnement favorable au bien-être dans l’entreprise.

Sera-t-elle amenée à évoluer en proposant des solutions de garde d’enfants ?  Par exemple, offrir aux enfants des parents-salariés des places en crèche ?

Là est le challenge de Choisir ma Crèche : permettre à tous les parents-salariés d’obtenir facilement une place en crèche et pouvoir enfin concilier vie de parent et vie professionnelle en toute sérénité.

Choisir ma crèche