Fairspace au service du bien-être des salariés - Choisir Ma Crèche

Fairspace et Choisir Ma Crèche au service du bien-être des salariés

Que ce soit au sujet de l’évolution des espaces de travail, ou de leur rapport à la parentalité, les attentes des salariés sont croissantes et font partie d’un grand “tout” participant au bien-être au travail, mais bien plus largement à un équilibre au quotidien sur lequel ils ne veulent plus faire de concessions. De nombreuses jeunes entreprises dépoussièrent les secteurs classiques liés à l’environnement de travail en développant des ADN et une philosophie semblables tels que Choisir ma Crèche et Fairspace :

La place en crèche pour les salariés une offre qui répond à une problématique vécue

Gaspard et Vanessa de Préneuf, parents de 4 enfants et entrepreneurs, ont éprouvé de grandes difficultés à trouver un mode de garde pour leur tribu. A la suite de cette expérience stressante, ils lancent en 2017 Choisir Ma Crèche : un service qui accompagne les parents à la recherche d’une place en crèche partout en France, avec le co-financement de leur employeur. Choisir Ma Crèche apporte une réelle valeur ajoutée en boostant la performance des entreprises et en soulageant la charge mentale de ses collaborateurs d’une mission souvent périlleuse.

Chez Fairspace, l’histoire est également née d’un vécu : Marion s’est confrontée à la difficulté de construire un espace à la fois ergonomique et durable en tant que responsable RSE d’une grande entreprise. Quant à Florian il travaillait au service des entreprises qui se fournissaient uniquement de mobilier neuf lors des lors des déménagements d’entreprises. Fairspace est la fusion de leurs projets. L’ambition a été dès le départ de fonder un acteur capable à la fois de créer des espaces de travail durables, et adaptés aux usages de chaque entreprise.

Le bien-être du salarié au cœur des préoccupations

La définition de la réussite professionnelle passe pour 85% des jeunes par l’épanouissement au travail.  L’équilibre entre la vie professionnelle et personnelle constitue pour 40% des jeunes un critère déterminant pour se sentir bien dans leur poste. Ces éléments expliquent que 4 jeunes sur 5 jugent très important que leur employeur s’engage pour favoriser leur bien-être au travail. Ces derniers souhaitent rejoindre une entreprise qui partage les mêmes valeurs qu’eux telles que la lutte contre les inégalités sociales, l’égalité hommes-femmes ou encore l’engagement pour le développement durable. Les entreprises de demain ont donc tout intérêt à prendre soin de leurs salariés. Cette mission peut revêtir différentes formes comme déployer une politique de soutien à la parentalité. Une action concrète à fort effet levier est de réserver des places en crèches pour les salariés.

Cela peut devenir un enjeu de recrutement en faveur de l’attractivité des entreprises. C’est un des points remontés par les clients de Fairspace : il faut aligner l’image sur les réseaux sociaux et l’image réelle de l’entreprise, incarnée par l’espace de travail. C’est à double enjeu : en tant que candidat, s’il y a un décalage entre l’affichage et la réalité, cela va directement se traduire par un inconfort dans un contexte où il est de plus en plus difficile de recruter. En tant que salarié, il y a une vraie aspiration à se sentir bien au bureau, pouvoir travailler à la fois confortablement (et donc ergonomiquement) mais aussi disposer d’espaces informels qui favorisent les échanges dans un temps ou le télétravail est ancré dans nos semaines.

Du côté de la parentalité, offrir une place en crèche à son salarié le soulage d’un poids conséquent et participe grandement à son bien-être. Cet accompagnement permet de maximiser sa motivation et renforcer sa fierté d’appartenance à l’entreprise. En prenant soin de lui, c’est l’entreprise tout entière qui en bénéficie ! En effet, en trouvant une place en crèche à son salarié, l’entreprise réduit de 50% ses coûts de recrutement, de 25% son taux d’absentéisme et booste son chiffre d’affaires avec un ROI de 8%** : 100€ investis dans la parentalité rapportent à l’entreprise 108€. Cela vaut donc la peine de donner un coup de main à ses employés. Contactez dès maintenant  Choisir Ma Crèche  pour échanger sur les actions faciles à déployer au sein de votre entreprise.

L’impact du télétravail sur le bien-être du collaborateur

Le télétravail a effacé les frontières entre les vies personnelles et professionnelles. C’est encore plus vrai pour les salariés parents qui ont dû redoubler d’organisation pour jongler entre les différentes casquettes endossées au cours d’une même journée ! Trouver un mode de garde à l’extérieur de son domicile est donc essentiel pour garantir la concentration et la sérénité du collaborateur parent. D’autre part l’enfant a besoin de sortir de son cocon familial pour son bon développement. Proposer une place en crèche à son salarié est donc primordial même s’il pratique régulièrement le télétravail.

D’un point de vue pratique et espace, la façon dont on télétravaille va fortement impacter la qualité de ce temps de travail. Là où l’entreprise offre généralement un standard à tous ses salarié.es pour leur permettre de travailler dans des conditions ergonomiques. En effet il est plus dur d’offrir un confort égal à tous ses salarié.es quand ils sont à la maison. Le point de vue de Fairspace est de trouver une assise qui permette un minimum de soutenir le dos, et si vous le pouvez de vous aménager un coin bureau. Là où le travail s’est invité à la maison, la maison s’est aussi invitée au bureau ! Et cela a fait émerger encore plus d’attentes sur les espaces informels et de collaboration : leur taille et importance dans l’entreprise ne fait qu’augmenter pour créer des espaces qui permettent aux salarié.es d’entretenir des liens.

Favoriser le bien-être & le durable sans en omettre la qualité

Chez Choisir Ma Crèche, on s’engage pour la qualité au service de tous. Les parents, dès leur inscription, sont contactés dans les 24h et bénéficient par la suite d’un interlocuteur privilégié tout au long de leur expérience dans l’une des 4000 crèches partenaires. Ces dernières respectent toutes les normes de sécurité et d’hygiène exigeantes. Elles bénéficient également d’un agrément de la Protection Maternelle et Infantile (PMI) et sont conventionnées par la CAF. Les équipes sont composées de professionnels à l’écoute des parents pour garantir un accueil de qualité en faveur de l’éveil des enfants. Le réseau de crèches est donc choisi avec soin et choyé par l’équipe de Choisir Ma Crèche. Enfin, les entreprises ayant recours à ce service sont activement épaulées par l’équipe de Choisir Ma Crèche qui s’attelle à la recherche de la crèche idéale, à la réservation des berceaux et à toute la partie administrative induite par un tel dispositif. Découvrez le témoignage de Charlotte Rosay, RRH chez Yubo ! « Je suis très contente d’avoir fait confiance à Choisir Ma Crèche. La qualité de l’accompagnement est assez exceptionnelle. Le process de fonctionnement est fluide et efficace. Lucie a trouvé des solutions pour que les salariés puissent avoir accès à une diversité de structures d’accueil versus un mono gestionnaire. »

Chez Fairspace, cette exigence est appliquée au niveau du sourcing durable de mobilier. Proposer du mobilier de seconde vie pour créer des espaces professionnels est en pleine évolution mais encore peu répandu. Une des craintes premières des clients est de ne pas atteindre la qualité dont ils pourraient bénéficier en se tournant vers le neuf. Fairspace a donc mis en place un manifeste de sourcing qui permet de communiquer avec le client nos critères en termes de qualité. Ce manifeste donne aussi les conditions pour que les autres familles de mobiliers durables complémentaires intègrent notre catalogue (upcycling, mobilier éco conçu & écoresponsable). L’émergence de ces solutions durables se fera que si la qualité apportée est au rendez-vous, même s’il faut éduquer nos interlocuteurs sur la possibilité que certaines pièces portent de légères marques de leur cycle précédent.

 

*Selon helloworkplace : étude réalisée du 24 mars au 11 avril 2022 auprès de 2 541 jeunes, âgés de 16 à 25 ans, selon la méthode des quotas

**Selon l’Observatoire de l’équilibre des temps et de la parentalité en entreprise et le baromètre sur l’absentéisme et l’engagement du cabinet Ayming.