Certifications RSE, normes ISO… Que valent vraiment les labels entreprise ?

De l’alimentaire au textile, les labels font partie de notre quotidien et s’immiscent même dans le monde de l’entreprise. Pratiques RH, qualité de vie au travail, engagement social et environnemental… De nombreux labels couvrent aujourd’hui les enjeux relatifs au monde de l’entreprise. Considérés comme un réel atout, les labels renvoient une image positive de l’entreprise, en termes de marque employeur et de bien-être au travail des collaborateurs. Véritable engagement citoyen ou simple argument marketing ? La course aux labels fait parfois débat. Que valent vraiment les labels entreprise ? On fait le point.

Labels entreprise : pourquoi les entreprises entreprennent de telles démarches ?

Avant de se pencher sur ce que valent vraiment les labels entreprise, il convient de comprendre pourquoi les entreprises y accordent tant d’importance. A ce titre, plusieurs éléments de réponses :

  • Les labels représentent un atout concurrentiel pour recruter des nouveaux talents : en valorisant l’entreprise auprès de potentiels futurs collaborateurs, un label peut être un argument décisif dans le processus de recrutement.
  • Les labels sont un gage de qualité et de confiance. Ils envoient un signal fort en termes de marque employeur et garantissent qu’un certain nombre de dispositifs sont mis en place en faveur des collaborateurs.
  • Les labels permettent de se positionner comme une entreprise engagée : cela participe notamment à améliorer l’image de la marque auprès du grand public… et des clients.
  • Les labels assurent un cadre de travail agréable aux collaborateurs. Ils favorisent le bien-être, le sentiment d’appartenance et la fidélité des employés.
  • In fine, les labels influencent positivement la productivité des collaborateurs. Ils sont un moyen efficace de s’assurer de la qualité de vie au travail (QVT) des collaborateurs : un collaborateur heureux est un collaborateur efficace !
CTA-Cas-client-Gekko

Panorama des normes ISO et labels entreprise

De nombreux labels entreprise existent aujourd’hui, si bien qu’il est parfois difficile de s’y retrouver. Afin d’évaluer leur pertinence, il est nécessaire de connaître leurs spécificités et conditions d’attribution. Deux grandes catégories de labels entreprise se distinguent : les labels RSE et les labels QVT.

Labels entreprise RSE

La norme ISO 26000 : la référence en matière de responsabilité sociétale

La norme ISO 26000 est encadrée par l’Organisation Internationale de la Normalisation. Il ne s’agit ni d’un label, ni d’une certification à proprement parler, mais d’un cadre pour les pratiques RSE des entreprises. Cette norme identifie en effet les meilleures pratiques en matière de responsabilité sociale.

Le Label Lucie 26000 : un label aligné sur l’ISO 26000

Le Label Lucie récompense les entreprises qui mettent en application les normes définies par l’ISO 26000. Le label est attribué par un comité de labellisation qui garantit l’engagement RSE de l’entreprise.

Le Label Engagé RSE, délivré par l’Afnor

Le label Engagé RSE évalue les entreprises grâce à une étude de leur environnement et à une analyse de leurs pratiques RSE. Un rapport de performance est ensuite réalisé en fonction de :

  • La stratégie RSE déployée par l’entreprise ;
  • la mise en œuvre d’actions ;
  • les résultats obtenus ;
  • l’adaptation des processus RH, managériaux et de production.

Labels entreprise QVT

Great Place to Work : un label de référence dans le domaine de la QVT

Great Place To Work récompense les entreprises où il fait bon travailler, sur la base de plusieurs critères dont : le respect des collaborateurs, l’équité de traitement et la solidarité entre employés. Le label est délivré à la suite d’un diagnostic (payant) de l’entreprise, assorti d’une enquête auprès des collaborateurs et d’un dossier concernant les pratiques managériales. Pour être certifiée, l’entreprise doit obtenir une note suffisamment élevée pour chacune de ces parties. Le label Great Place to Work reste valable un an.

Lire aussi : Great Place to Work : comment obtenir le précieux sésame ?

Top Employer : un label pour les entreprises aux pratiques RH avancées

Comme son nom l’indique, Top Employer récompense les entreprises qui garantissent d’excellentes conditions de travail à leurs collaborateurs. Le label ne peut être attribué qu’aux entreprises de plus de 250 collaborateurs en France ou de plus de 2 500 collaborateurs à l’international. Top Employer est délivré sur la base d’un questionnaire relatif aux pratiques RH de l’entreprise, dont les réponses sont évaluées par l’organisme d’attribution du label. Si ses pratiques sont jugées satisfaisantes, l’entreprise obtient le label Top Employer pour une durée d’un an.

HappyIndex At Work : un label pour les collaborateurs, par les collaborateurs

HappyIndex At Work s’appuie avant tout sur les collaborateurs de l’entreprise : il évalue leur motivation, ainsi que leur engagement dans l’entreprise. Un questionnaire est alors transmis à l’ensemble des salariés pour évaluer la perception qu’ils ont de leur entreprise : environnement de travail, management, évolution professionnelle, reconnaissance… Le label HappyIndex At Work est attribué en fonction du taux de participation des collaborateurs et de leur taux de satisfaction.

OsmoZ : un label QVT avec une approche transversale

OsmoZ récompense les entreprises sur 1, 2 ou 3 leviers d’action : bâti, aménagement et animation RH. Ainsi, l’entreprise choisit le ou les leviers sur lesquels elle souhaite être évaluée. Pour chaque domaine, six critères sont pris en compte : la santé environnementale, l’hygiène de vie, l’équilibre vie privée et vie professionnelle, la communication et le lien social, les fonctionnalités, et la démarche collaborative. L’entreprise s’auto-évalue grâce à un questionnaire en ligne. Pour être labellisée, l’entreprise doit :

  • Obtenir au minimum 30% des points sur chacun des 6 enjeux,
  • Obtenir au minimum 50% des points en moyenne sur l’ensemble des 6 enjeux.

Le label OsmoZ est délivré pour 1 ou 3 ans selon la formule choisie.

Label entreprise, de l’importance de mettre en place des actions en faveur du bien-être de vos collaborateurs

Si les labels RSE cités dépendent d’organisations reconnues, les labels QVT semblent davantage disparates. Tous ne se valent pas : chaque label se base sur des critères différents (plus ou moins arbitrairement définis) et les méthodes d’attribution sont très hétérogènes. Certains labels ne nécessitent ainsi que des démarches en ligne, et d’autres se fondent uniquement sur des questionnaires plus ou moins complexes. De plus, qu’il s’agisse de RSE ou de QVT, les critères étudiés ne relèvent pas d’une science exacte et résultent souvent de la libre appréciation de chacun. La labellisation ne dépend alors souvent que de la bonne foi de l’entreprise. A ce titre, la robustesse des dispositifs de labellisation peut poser question….

Dès lors, plutôt que de se lancer dans une course aux labels, n’est-il pas préférable de mettre en place des dispositifs concrets pour ses collaborateurs ? Qui plus est, se concentrer sur cet aspect plutôt que sur une grille de critères peut être l’occasion, in fine, d’obtenir un label. Toujours est-il qu’un label entreprise doit s’inscrire dans une stratégie globale (et préexistante !) de bien-être au travail. En ce sens, de nombreuses possibilités sont envisageables :

  • Créer une atmosphère de travail chaleureuse et confortable
  • Proposer des activités à ses collaborateurs : sport, relaxation, sortie en équipe…
  • Mettre en place des dispositifs concrets pour aider les salariés à concilier vie professionnelle et vie personnelle : favoriser le télétravail et les horaires flexibles, proposer un service de conciergerie, déployer un dispositif de crèche interentreprise…

A ce titre, sachez notamment que la place en crèche est le 3ème service le plus plébiscité par les salariés français, selon une étude Opinion Way sur le bien-être au travail. Véritable levier de QVT, ce mode de garde fiable permet d’améliorer le bien-être au travail de vos collaborateurs. Alors, pourquoi ne pas commencer par-là ? En plus de confirmer votre positionnement d’entreprise engagée, vous gagnerez ainsi en productivité.

Pour aider les entreprises à réserver des places en crèche pour leurs salariés, Choisir ma Crèche propose une solution clé en main. Contactez-nous pour nous parler de votre projet !