Managers : comment gérer l’annonce d’une grossesse ? - Choisir Ma Creche

Managers : comment gérer l’annonce d’une grossesse ?

Annoncer l’arrivée d’un enfant (ou un parcours PMA ou d’adoption) peut être un moment difficile pour les parents-salariés, et plus particulièrement pour la future maman. L’entreprise ne doit jamais être un frein à l’épanouissement personnel des futurs parents et, inversement, la grossesse ne doit pas entraîner de sacrifice sur le plan professionnel. C’est avec le sourire et de l’entrain que l’entreprise doit accueillir la nouvelle d’une grossesse. Pour cela, la formation et la préparation des managers ou des RH sont indispensables. Des mesures simples et concrètes peuvent être mises en place pour accompagner la salariée au cours de sa grossesse. Explications.

Une annonce souvent redoutée par les salariées

Il n’est pas rare que les salariées redoutent d’annoncer à leur employeur l’arrivée d’un enfant. Si, dans le cercle personnel, l’annonce d’une grossesse est un moment de joie et d’émotions positives, les réactions peuvent parfois être négatives dans le cadre de l’entreprise et avoir des conséquences sur les liens créés entre la salariée et son employeur. Un manager qui réagirait en employant des termes ou des expressions négatives (par exemple : “ce n’est pas le moment de me faire ça” ou “tu n’es pas la première”) peut blesser la salariée et dégrader la relation de confiance qui s’était développée entre les deux parties. Du point de vue de la salariée, mais aussi de l’entreprise, le désengagement, le stress, l’anxiété et le burn-out parental sont des conséquences à éviter. De ce fait, il est important d’avoir des managers préparés à cette situation et qui facilitent l’annonce de la grossesse de manière positive.
Les chiffres parlent d’eux-mêmes, en entreprise, c’est :

  • 1 femme sur 10 qui cache sa grossesse autant qu’elle peut et qui redoute de l’annoncer à son manager/employeur ;
  • 2 fois plus de discriminations pour les femmes actives de 18 à 44 ans ayant eu un enfant ;
  • 1 femme sur 4 qui a été harcelée ou discriminée au travail par rapport à sa grossesse ou sa maternité.

 

Salariée enceinte : que dit la loi ?

Du point de vue de la loi, il n’y a pas de délai fixé pour l’annonce d’une grossesse à son employeur. Les salariées peuvent annoncer qu’elles attendent un enfant quand elles le souhaitent. Toutefois, pour bénéficier de leurs droits (congé maternité ou d’adoption, protection contre le licenciement, aménagement des horaires de travail, etc.), elles sont obligées d’annoncer leur grossesse à leur employeur. La protection contre le licenciement permet de garantir aux salariées qui attendent un enfant de garder leur emploi durant cette période, sauf en cas de faute grave.
L’annonce de la grossesse peut être transmise par voie écrite et envoyée au manager ou à l’employeur accompagnée d’un certificat médical.

Managers : 5 tips pour bien gérer l’annonce d’une grossesse

Bien accueillir l’annonce d’une grossesse au sein de l’entreprise est un moyen d’accompagner les parents salariés et d’améliorer la qualité de vie au travail. Pour ce faire, voici 5 conseils pour aider les managers à gérer l’annonce d’une grossesse :

  • Former les managers et les RH (ou toute personne de l’entreprise amenée à accueillir la nouvelle) à ce type de situation.
  • Apprendre à choisir ses premiers mots ou ses expressions lors de l’annonce de la grossesse. Ce sont eux qui donnent le ton à votre réaction et qui auront un impact fort sur la salariée.
  • Ne pas dévaloriser l’annonce de la grossesse, aux yeux de la salariée, c’est un moment fort, qu’elle peut redouter. Elle peut ressentir deux sentiments distincts : à la fois une émotion positive très forte et une impression que c’est un événement malheureux ou handicapant pour l’entreprise.
  • Rester confidentiel : la salariée peut profiter de ses droits sans avoir à se justifier sur son parcours personnel, ses choix ou ses actions. L’équilibre vie pro/vie perso doit être conservé.
  • Donner toutes les informations qui peuvent être utiles à la salariée. Lorsqu’elle annonce sa grossesse, le manager peut lui expliquer le processus habituel, les documents dont il a besoin et les choses qui peuvent être mises en place du côté de l’entreprise.

 

En entreprise, comme dans la sphère privée, il est important de lever le voile du 1er trimestre et de permettre aux femmes de vivre le début de leur grossesse autrement que dans la peur, la fatigue et les désagréments des premiers symptômes. De ce côté-ci, l’entreprise peut mettre en place des mesures dès l’annonce de la grossesse, afin de l’aider à mieux gérer nausées, vomissements et fatigue. Par exemple, il est possible d’aménager un coin repos à l’écart du coin cuisine et des odeurs de nourriture, de proposer une réduction d’activité en maintenant le salaire ou de favoriser l’accès au télétravail.
Ainsi, des mesures concrètes peuvent être prises par l’entreprise pour améliorer l’accueil de la nouvelle et pour accompagner les salariées tout au long de la grossesse et au retour du congé maternité. Des modes de garde peuvent être proposés aux salariés parents, comme la réservation de berceaux en crèche-interentreprise, afin de faciliter leur retour au travail et de les soulager dans leur nouvelle vie.