Convaincre son boss pour des mesures QVT - Choisir Ma Crèche

Comment convaincre son boss de mettre en place des mesures QVT

Plusieurs études le prouvent, un salarié épanoui, profitant d’un cadre et de conditions de travail agréables, sera plus productif. La qualité de vie au travail (QVT) est donc non seulement bénéfique pour les salariés, mais aussi pour les chefs d’entreprise. Réaménagement des bureaux, activités relaxantes pour réduire le stress, télétravail et horaires flexibles…

La démarche QVT requiert la mise en place de nouvelles mesures et équipements, et nécessite donc des investissements. Un coût et une nouvelle organisation qui peuvent parfois rendre les dirigeants frileux, et les faire hésiter à se lancer. Voici 3 arguments à partager à votre direction pour vous aider à les convaincre des bienfaits de la QVT.

1. Investir dans un cadre de travail agréable pour gagner en productivité

En moyenne, les salariés français passent 38h au bureau chaque semaine, soit 22% de leur temps. Pour que leurs journées de travail se déroulent au mieux, des espaces aménagés avec soin sont donc indispensables. Plusieurs solutions existent pour offrir un cadre de travail agréable aux employés :

  • Faire construire des cloisons anti-bruit pour isoler les postes de travail
  • Privilégier une lumière naturelle pour l’éclairage des bureaux
  • Installer des plantes pour stimuler les capacités intellectuelles 
  • Soigner la décoration en consultant les collaborateurs

Ces investissements matériels seront vite remboursés par l’augmentation de la productivité des salariés. En effet, une étude de l’Observatoire de la qualité de vie au travail réalisée par Actineo, révèle que 9 salariés sur 10 déclarent être davantage productifs et créatifs lorsque leurs bureaux sont bien aménagés.

2. Laisser du temps libre aux salariés pour en faire gagner à l’entreprise

La capacité de résolution désigne l’aptitude du salarié à résoudre les défis et les problèmes qui surviennent chaque jour au travail. Pour qu’elle soit toujours à son maximum, il est essentiel de garder un esprit clair et un équilibre émotionnel. Aucun des deux n’est possible si le travailleur accumule des heures de travail interminables ou si les relations personnelles avec ses collègues se tendent. Pour maintenir le moral des salariés au beau fixe, plusieurs solutions QVT peuvent être mises en place :

  • Favoriser les temps de sieste en créant un espace dédié
  • Proposer une activité sportive pour réduire le stress et renforcer la cohésion entre salariés
  • Concevoir une salle de jeu pour donner l’occasion aux employés de se réunir et de se couper du travail pendant les pauses
  • Faire venir un masseur régulièrement pour offrir encore plus de bien-être aux collaborateurs
  • Instaurer une salle zen pour diminuer le stress

Les statistiques sur les travailleurs heureux sont très révélatrices : les employés qui se disent plus heureux sont généralement 31 % plus dynamiques et énergiques dans leurs performances professionnelles que les personnes dont le travail ne les rend pas heureux. Lorsqu’un travailleur se sent heureux dans son travail, il acquiert un lien particulier avec l’entreprise : il se sent partie prenante du projet. Plus de la moitié des salariés déclarent venir au bureau en premier lieu pour la vie sociale avec leurs collègues, ces relations de confiance et de réciprocité augmentent l’engagement entre le travailleur et son environnement de travail.

Lire aussi : QVT : 12 bonnes idées pour améliorer la qualité de vie au travail

3. La QVT : un levier pour rééquilibrer la balance vie professionnelle et personnelle des salariés

Encore une fois, les statistiques fournissent des données solides sur les avantages d’avoir des travailleurs heureux. Selon une étude réalisée par l’Institut Chapman, une entreprise offrant un cadre professionnel épanouissant, peut voir les dépenses liées aux problèmes de santé de ses salariés baisser de 25%. En effet, offrir plus de souplesse au salarié lui permet d’adapter son rythme de travail, évite la fatigue et diminue les risques de maladie. Le collaborateur a donc moins de chances d’être arrêté pour des courtes ou longues durées. En mettant en place des mesures de QVT, les dirigeants permettent aux employés de prendre plus de temps pour leur vie personnelle, de se sentir plus heureux et, par conséquent, d’être plus productifs et moins absents. Instaurer la souplesse au bureau peut prendre plusieurs formes :

  • Généraliser la possibilité de télé-travailler
  • Offrir des horaires, des emplois du temps et des temps de pause plus flexibles. Certaines entreprises ont d’ailleurs pris l’initiative d’instaurer une semaine de travail de 4 jours. C’est le cas de Welcome to the Jungle et LDLC, dont les salariés, très favorables à ces changements, sont désormais moins stressés et plus productifs.
  • Proposer un mode de garde d’enfants aux salariés parents

Ce dernier point est l’un des plus efficaces pour rétablir l’équilibre entre vie personnelle et professionnelle. Le mode de garde le plus apprécié, notamment pour sa fiabilité, étant la crèche inter-entreprise. Une étude Opinion Way sur le bien-être au travail le confirme, la place en crèche est le 3ème service le plus plébiscité par les salariés français. Côté employeurs, il est bon de noter que les sociétés réservant des places en crèche inter-entreprises pour leurs collaborateurs gagnent en général 12% de productivité par salarié. Enfin, les entreprises souhaitant accompagner leurs salariés parents bénéficient de places prioritaires dans les crèches inter-entreprises. Un argument de taille en faveur des mesures QVT, qui saura à coup sûr convaincre les dirigeants de se lancer