Une place en crèche : Une démarche en faveur du bien-être des salariés

L’arrivée d’un enfant est un événement marquant dans la vie d’un salarié. Son quotidien est bouleversé et l’énergie qu’il déploie à gérer sa nouvelle organisation familiale peut impacter sa disponibilité au travail.
En tête de liste des préoccupations des jeunes parents : comment trouver le mode de garde garantissant un retour au travail dans des conditions optimales ? En tant qu’employeur vous pouvez jouer un rôle en mettant en place le dispositif de réservation de places en crèche pour votre collaborateur.

Chiffres clés

La problématique de mode de garde concerne tous les parents qui travaillent. En 2020 il manquait plus de 230 000 places en crèches en France. Près de 30% de l’absentéisme en entreprise est lié à une défaillance du mode de garde et les salariés parents sont contraints de s’absenter en moyenne 15 fois par an pour faire face à des ruptures de mode de garde. 

Les entreprises ayant déployé des actions concrètes en faveur de la parentalité telles que la place en crèche ont constaté un effet levier considérable en matière de performance globale et un ROI moyen de 8 %.  

  • 25 %
    d’absentéisme
  • + 12 %
    de productivité par salarié
  • + 84 %
    d’attractivité
  • 28 %
    de turnover

*Selon l’Observatoire de l’équilibre des temps et de la parentalité en entreprise et le baromètre sur l’absentéisme et l’engagement du cabinet Ayming

Le saviez-vous ?

  • La crèche est le mode de garde préféré des français. Cependant la France compte actuellement 446 000 places de crèches pour 2,2 millions d’enfants de moins de 3 ans. Il manque environ 230 000 places de crèches en France (source FFEC, juillet 2020).
  • La réservation de places en crèche est le troisième service le plus plébiscité par les français salariés (étude Opinion Way – 2018).

La place en crèche :
un dispositif « Gagnant-Gagnant » pour l’entreprise et les collaborateurs

En effet les vertus de la réservation de berceaux sont nombreuses. Le service de places en crèche produit un climat favorable à l’équilibre des sphères personnelles et professionnelles des salariés bénéficiaires. Une politique de parentalité est un levier managérial puissant en matière de pilotage des Ressources Humaines. La place en crèche est une démarche au service de l’intérêt collectif : lorsqu’un salarié se retrouve sans mode de garde ou avec un enfant malade à garder, c’est l’organisation globale des équipes qui se trouve impactée. 

15 jours par an c’est en moyenne le nombre d’absences d’un salarié liées à un problème de mode de garde.

La place en crèche : levier d’attractivité pour faciliter le recrutement

Attirer les jeunes talents et les fidéliser au sein de votre organisation en leur garantissant une place en crèche. Désormais, au-delà du salaire, la place en crèche constitue un réel élément de différenciation pour séduire les candidats.

86% des Millennials estiment que le bien-être au travail est le premier critère de sélection d’une entreprise (étude Ipsos / EBG, 2016).

Une place en crèche pour ses salariés : réduire l’absentéisme

Nos clients entreprises nous ont fait part des effets immédiats sur la réduction de l’absentéisme. 

 • 25% d’absentéisme en moins

 • 28% de réduction du turnover

Proposer une place en crèche à un parent salarié c’est anticiper les coûts liés aux absences, au non-retour de congés, et assurer le bon fonctionnement de vos équipes.

30% de l’absentéisme des salariés est dû à une défaillance du mode de garde.

Une place en crèche pour ses salariés au service de la performance d’entreprise

En soutenant les collaborateurs dans les étapes clé de leur vie, les employeurs bénéficient en retour davantage d’implication et d’engagement. Un collaborateur bien accompagné dans la gestion de ses contraintes familiales est aussi plus efficace.

Les entreprises ayant investis dans le dispositif de parentalité constatent 8% de ROI en moyenne (selon l’Observatoire de l’équilibre des temps et de la parentalité en entreprise).

Notre cofondateur prend la parole sur le plateau de CNEWS !