Coût de la réservation de place en crèche pour l’entreprise

En 2020 il manquait plus de 230 000 places en crèche pour les enfants de moins de trois ans. Conscient de ne pouvoir répondre à toutes les demandes de places en crèche des citoyens français, l’Etat a mis en place des incitations financières pour favoriser la réservation des places en crèche par les entreprises à destination de leurs salariés. Le modèle des crèches inter-entreprises repose sur le prérequis d’un co-financement de la place en crèche par l’entreprise pour un salarié parent. Découvrez les avantages fiscaux encore méconnus qui favorisent la démocratisation du principe.

Répartition des coûts

Les établissements d’accueil de jeunes enfants, aussi appelés EAJE ne peuvent fonctionner que grâce à la participation financière de plusieurs acteurs. Ces derniers sont légèrement différents qu’il s’agisse d’une crèche municipale ou d’une crèche privée. 


Le financement des crèches publiques : la CAF / l’état (municipalité) et les parents

Le financement des crèches privées : la CAF / l’entreprise et les parents

Le financement de l’entreprise

Réserver la place en crèche de l’enfant de votre collaborateur implique un co-financement de l’entreprise. Cette avance de trésorerie permet de sécuriser le mode de garde du salarié bénéficiaire en lui donnant un accès prioritaire, sans liste d’attente, au sein de l’une de nos crèches privées partenaires.

L’entreprise vient donc se substituer à l’état pour que ses collaborateurs puissent accéder plus facilement à un mode de garde fiable et ainsi favoriser un retour au travail dans les temps. Pour encourager les entreprises à co-financer les places en crèches privées, l’Etat a mis en place des avantages fiscaux attractifs tels que le Crédit d’impôt Famille et l’abattement de l’Impôt sur les sociétés. 

Le financement supporté par les parents

La part financée mensuellement par les parents est légalement encadrée grâce au contrat interentreprise : 

  • Les parents ont un accès prioritaire aux crèches (sans liste d’attente) à tout moment de l’année.
  • Le coût supporté par les parents en crèche privée est strictement le même que dans les crèches municipales

Le tarif appliqué aux parents varie en fonction de leur quotient familial qui tient compte des éléments suivants : 

  • La situation familiale
  • Les revenus
  • Le nombre d’enfants à charge
  • Le nombre de jours de garde souhaités et le volume horaire d’accueil à la crèche par semaine

Les avantages fiscaux liés à la place en crèche

Les avantages fiscaux liés à la place en crèche permettent aux entreprises d’aider leurs collaborateurs à trouver leur mode de garde. En cumulé, les entreprises peuvent récupérer jusqu’à 76,5% de la somme avancée sous forme d’avantages fiscaux. Voici comment se décompose le coût d’une place en crèche pour l’employeur :

Crédit impôt famille (CIF) : Lorsque vous engagez des dépenses pour accueillir en crèche les enfants de vos salariés, vous bénéficiez de 50% de réduction au titre du Crédit d’Impôt Famille (CIF).

50 % de la somme totale des dépenses vous est remboursée.

Déduction d’impôts sur les sociétés : la place en crèche est considérée comme une charge d’exploitation. Cette charge est donc déductible à hauteur de votre taux d’imposition. En la déclarant comme telle, l’entreprise peut alors bénéficier d’un abattement fiscal allant jusqu’à 26,5% de la somme totale avancée pour la place en crèche. 

Reste à charge de l’entreprise : 23,5% Ce reste à charge pour l’entreprise représente 23,5% de la somme avancée. Le Comité d’Entreprise peut participer pour tout ou partie au financement du reste à charge.

Note sur la fiscalité du dispositif : Le CIF est restitué sur les dépenses engagées jusqu’au 31 décembre de l’année en cours. Pour le récupérer : téléchargez le formulaire CERFA ici

Vous êtes un employeur non fiscalisé ?

La mise en place d’un service de place en crèche vous permet de bénéficier d’une aide de la CAF de 2500€ par place chaque année via la Convention Territoriale Globale.

Vous avez des questions ? Notre équipe vous répond sous 48h !

Jusqu’à
76.5 %
de la somme investie restituée sous forme d’avantages fiscaux

Les facilités de paiement

Réserver une place en crèche pour son salarié implique que l’entreprise réservataire participe au financement sous forme d’une avance de trésorerie. Cette dernière représente souvent une somme importante difficilement mobilisable en une seule fois. Consciente de la réalité des entreprises, Choisir Ma Crèche propose des aménagements pour échelonner les versements afin de s’adapter à la réalité des entreprises de toutes tailles. Ces facilités de paiements sont étudiées avec votre interlocuteur dédié pour définir une solution ajustée à votre comptabilité.

Témoignage : Gekko réserve des places en crèches pour ses salariés

« L’investissement oui, le coût oui mais il est maitrisé. Nous disposons de tous les tenants et aboutissants. Donc il n’y a pas de surprise. La collaboration avec Choisir Ma Crèche est fluide, transparente et efficace. »

Claire Castets
RRH Gekko Part of Accenture