Reprise du travail et poursuite de l’allaitement

Les challenges sont déjà nombreux pour les nouveaux parents qui doivent concilier reprise du travail et parentalité. Or, la question de la poursuite de l’allaitement à la reprise du travail peut s’apparenter à un casse-tête pour la jeune maman. En effet, souvent faute de soutien et d’informations, les femmes écourtent l’allaitement maternel à l’approche du retour au bureau ; près de 23% déclarent avoir arrêté d’allaiter leur bébé pour cette raison.1  

Chaque année la Semaine mondiale de l’allaitement a lieu. À cette occasion, Choisir Ma Crèche a participé à l’évènement Aux Petits Soins, dédié à cette thématique. Les différents intervenants avaient ainsi pour objectif de soutenir les mamans et futures mamans à travers des ateliers exclusifs animés par des experts en matière de maternité et du retour en entreprise.  

Anticiper son projet d’allaitement au travail 

Tout comme un retour de congé maternité, un projet d’allaitement au travail s’anticipe. Dès la grossesse jusqu’à la reprise, vous devez définir vos envies et besoins que ce soit en termes d’environnement, de rythme et de soutien. Le choix de l’allaitement reste très personnel et ne regarde que vous et votre famille ! À votre reprise, plusieurs choix s’offrent à vous selon vos convictions : allaitement exclusif ou mixte, recours au tire-lait manuel ou électrique, différentes options sont possibles.  

Dans tous les cas, nous vous invitons à ouvrir le dialogue avec votre employeur le plus tôt possible pour faciliter votre re-onboarding. Que ce soit pour connaître les aménagements mis en place dans votre entreprise ou sensibiliser au sujet dans votre cas personnel, n’hésitez pas à prendre les devants.  

Choix du mode de garde : facteur clé de succès dans la poursuite de l’allaitement  

L’organisation nécessaire à votre reprise dépendra en grande partie du choix du mode de garde. Dans cette étape aussi, votre entreprise a un rôle à jouer ! En effet, de plus en plus d’employeurs s’engagent en faveur de la parentalité en entreprise à travers la réservation de places en crèche pour leurs salariés. Sur ce sujet, Choisir Ma Crèche intervient en tant que véritable facilitateur auprès des parents-salariés en les accompagnant dans leur recherche de la crèche idéale et surtout, dans l’introduction du sujet auprès de leur employeur. En effet dans le cadre de l’accueil en crèche privée dites inter-entreprises, l’employeur co-finance la place en crèche de son salarié. Ce dernier bénéficie en effet d’aides fiscales afin de réduire la facture de l’entreprise qui s’engage auprès de ses salariés pour un retour au travail en toute sérénité. Le choix de la structure d’accueil s’avère essentiel pour la conciliation de la poursuite de l’allaitement. Proche du domicile ou du travail, soutien des puéricultrices et infirmières pour co-créer les conditions optimales…Là aussi, le dialogue doit être au centre des démarches pour envisager le tandem parfait à mettre en place avec l’équipe qui prendra soin de bébé.  

Lire aussi : Congé maternité : comment reprendre le travail sans culpabiliser ? 

Organisation : Allaiter au bureau c’est possible ! 

Dans les faits, comment s’organiser une fois au bureau ? Que prévoit le droit du travail à cet égard? 
À partir de la naissance et pendant 1 an, le droit du travail autorise l’allaitement durant les heures de travail. En ce sens, une réduction du temps de travail d’1 heure par jour est permise, à répartir si besoin en deux périodes de 30 minutes le matin et l’après-midi. Il est important de préciser que ces temps sont autorisés mais non rémunérés. Certaines conventions d’entreprises prévoient des aménagements plus favorables, rapprochez-vous de vos représentants au sein de l’entreprise pour connaître les mesures en place.   

En complément de ces temps de pauses, certaines entreprises mettent à disposition des salles dédiées à l’allaitement ainsi que des frigos pour faciliter l’organisation. (Les pauses sont réduites à 20 minutes dans le cas d’un local dédié). Si la fonction le permet, une politique de télétravail souple offrira le confort idéal nécessaire pour tirer son lait. 

Les accessoires indispensables pour concilier travail et allaitement 

Côté équipement, le choix du tire-lait a son lot de détails à ne pas négliger : sans fil rechargeable, double pompage, taille des téterelles, en location, de seconde-main…L’offre est vaste et permet une utilisation de plus en plus discrète et sereine face à la démocratisation de l’allaitement.
Le temps d’adaptation à ce nouvel appareil, ou dans le cadre d’une transition à un allaitement mixte, le corps des mamans allaitantes s’adapte assez naturellement. Cependant, la lactation a parfois besoin d’un petit coup de boost ! Pour cela, une bonne alimentation est votre meilleur allié. En effet, les besoins nutritionnels étant spécifiques au cours de l’allaitement, il existe des compléments alimentaires et même des snacks plus gourmands pour vous fournir les apports nécessaires, comme les produits Jolly Mama, riches en fenugrec ou moringa.
Aussi, pour garantir l’intimité lors du pompage au travail ou de l’allaitement, des tenues adaptées sont indispensables. Il existe de jolies marques qui proposent des vêtements aux coutures discrètes, un look féminin et surtout pratique et durables. Découvrez vite les créations de La Vie Lactée 

En somme avec un bon matériel, une bonne hygiène de vie (alimentation et sommeil) couplé à des tenues adaptées composent le combo gagnant pour un allaitement au travail réussis !  

Lire aussi : Les astuces pour reprendre le travail sereinement après son congé maternité