L’entrée en crèche se présente toujours comme un grand événement, aussi bien dans la vie des parents que dans celle de l’enfant. Pour cette raison, il convient de bien préparer ce grand jour, non seulement pour bénéficier d’une entrée en crèche agréable, mais aussi pour correspondre aux demandes de la structure d’accueil. Le trousseau de crèche est un grand indispensable, d’où l’importance de savoir comment le préparer, particulièrement en cette période sensible post crise sanitaire. Le Covid-19 a contraint les structures d’accueil à revoir très minutieusement le protocole sanitaire afin d’éviter au maximum les risques de propagation du virus et ainsi protéger les enfants ainsi que les employés de crèche.

Le nouveau protocole sanitaire appliqué dans les crèches afin de minimiser la propagation du virus

La crise sanitaire Covid-19 a forcé toutes les crèches et structures d’accueil pour les petits enfants à appliquer des règles très strictes au niveau sanitaire. Le Ministère de la Santé et des Solidarités a publié l’ensemble des recommandations pour la rentrée. Le nouveau guide des modes d’accueil a été mis à jour pour l’occasion. Les consignes restent dans la lignée de celles du 22 juin 2020. Certaines règles de précaution restent importantes et indispensables à appliquer. Le véritable enjeu est de limiter la propagation du virus tout en évitant les risques de fermeture des établissements : le tout dans l’intérêt des enfants, des professionnels de la petite enfance et, bien sûr, des parents. Pour cette raison, il convient d’être correctement informé sur les différentes consignes sanitaires en vigueur.

Les nouvelles consignes sanitaires appliquées dans tous les établissements d’accueil

Les consignes préconisées par le Ministère de la Santé et des Solidarités tournent principalement autour des gestes barrière basiques. Un nettoyage encore plus minutieux que d’ordinaire doit également s’effectuer dans tous les établissements et sur les objets manipulés par les enfants. Les consignes sanitaires ont été allégées pour faciliter le quotidien des tout petits, assurer l’ouverture des structures d’accueil tout en maintenant les gestes essentiels et nécessaires pour éviter la propagation du Covid-19.

 

En somme, voici les principales consignes sanitaires que toutes les crèches et structures d’accueil doivent appliquer :

  • Port du masque : tous les professionnels de la structure d’accueil doivent porter un masque en présence des parents. Une fois les parents partis, les professionnels de la petite enfance peuvent ôter leur masque afin de faciliter les relations avec les tout petits.
  • Lavage des mains : ce geste est essentiel en cette période. Le personnel doit impérativement se laver minutieusement les mains pendant 30 seconde. Ensuite, le séchage doit s’effectuer soigneusement avec une serviette en papier jetable. Le lavage des mains doit s’effectuer plusieurs fois dans la journée :

1/ à l’arrivée dans l’établissement ;

2/ avant et après chaque repas ;

3/ avant et après les récréations ;

4/ après être allé aux toilettes ;

5/ le soir avant de rentrer chez soi ou dès l’arrivée au domicile.

  • Le port de gants : cette pratique demeure fortement déconseillée, car elle incite au relâchement des mesures barrière.
  • Nettoyage des locaux : une intensification des efforts de nettoyage doit être maintenue par tous les établissements d’accueil. En revanche, les produits de nettoyage habituels peuvent à présent faire l’affaire. De plus, il est vivement préconisé d’opérer une aération fréquente des espaces, pendant au moins 15 minutes et environ toutes les trois heures.

Des évolutions dans les consignes sanitaires permettant aux crèches d’accueillir davantage d’enfants

Comme précédemment évoqué, la phase 3 du déconfinement a permis aux structures d’accueil de passer sur des consignes sanitaires un peu moins strictes. Néanmoins, le but reste toujours le même : limiter au maximum la propagation du Covid-19. Ainsi, pour la rentrée, les consignes ministérielles sur le mode d’accueil des enfants en crèche évoluent mais restent du même ordre que celles du 22 juin 2020.

Voici, pour résumer, les grandes lignes des consignes sanitaires :

  • les structures d’accueil retrouvent leurs pleines capacités d’accueil des enfants, et peuvent donc recevoir plus de 10 enfants en simultané ;
  • tous les enfants peuvent désormais être accueillis, sans priorisation et selon les critères d’admission classiques ;
  • la distance d’un mètre pendant les repas des enfants et lors des siestes s’avère levée ;
  • les parents peuvent à présent entrer dans les structures d’accueil pour accompagner leur enfant ;
  • les crèches familiales et RAM peuvent de nouveau exercer ;
  • les professionnels extérieurs, tels que les psychomotriciens, musiciens et conteurs peuvent à nouveau rejoindre les crèches.

En définitive, le but de cette rentrée est toujours de favoriser au maximum le bien être des enfants et des parents.

Et pour les enfants, quelles sont les nouvelles consignes sanitaires ?

Aujourd’hui, les consignes sanitaires concernent également les enfants, bien qu’il soit difficile pour les tout petits d’appliquer certaines consignes assez strictes. Pour cette raison, les préconisations sanitaires pour les jeunes enfants restent au plus basique. Le but, encore une fois, est de ne pas nuire au bon développement et à l’épanouissement des enfants.Le lavage des mains, une étape essentielle en cette période de Covid-19

Pour accompagner au mieux les tout petits dans l’apprentissage et la mise en place des gestes barrière, tous les personnels de crèche suivent une formation adaptée. En effet, cette formation permet aux professionnels de la petite enfance de s’instruire et pouvoir ensuite former les enfants sur le lavage des mains, la distanciation physique et le port du masque. La formation en question, s’adapte à l’âge des enfants pris en charge.

De plus, les médecins et infirmiers de la petite enfance apportent également leur appui à ces actions de formation.

Voici, en somme, les petites consignes que les enfants doivent préférablement appliquer au sein des crèches :

  • lavage des mains plusieurs fois par jour si possible. Dans la mesure du faisable, à chaque changement d’activité, puis avant et après chaque repas ;
  • des vêtements de rechange propres doivent impérativement être disponibles. Surtout pour les bébés et tout petits, qui ont davantage tendance à se salir.

Pour rappel, le port du masque reste proscrit pour les enfants de moins de 6 ans. En outre, le port du masque au sein des structures d’accueil et pendant l’accueil des enfants ne fait pas l’objet d’une recommandation.

Préparer le trousseau de bébé pour la crèche : comment adapter le contenu au nouveau protocole

Nous l’avons vu, la crise sanitaire actuelle oblige les professionnels, parents et enfants à adapter quelques peu leur comportement au sein de la crèche. Ainsi, le trousseau bébé reste un indispensable qu’il convient de préparer avec soin avant toute rentrée dans une structure d’accueil. Aujourd’hui plus que jamais, le contenu doit être soigné et certains éléments doivent impérativement faire partie du trousseau bébé.

Les indispensables du trousseau bébé pour une rentrée toute en douceur

Premièrement, il convient de préciser que la liste d’affaires à prendre pour son enfant est non-exhaustive. En réalité, tout dépend des recommandation de chaque crèche :

  • Les étiquettes : elles permettent de marquer tous les vêtements de bébé pour qu’il n’y ait pas de confusion au sein de la structure d’accueil. Ainsi, les étiquettes peuvent se positionner sur les vêtements, chaussures, doudous, et même sur le sac faisant office de trousseau.

À ce titre, pour vous faire gagner du temps sur la préparation du trousseau de votre bébé, la marque française C-MonEtiquette propose des étiquettes 100% personnalisables et adaptées aux affaires de votre enfant. Elles s’utilisent sur tous types de supports. En plus des designs originaux proposés, le site vous permet de gagner du temps en commandant simplement votre kit crèche. En deux clics, vous disposez de toutes les étiquettes dont vous avez besoin pour la rentrée. Une bonne nouvelle pour pouvoir profiter de l’été l’esprit serein !

  • Vêtements : le mieux est bien évidemment d’équiper son enfant avec des habits confortables pour qu’il se sente bien tout au long de la journée. En outre, il convient impérativement de prévoir des vêtements de rechange, dans la mesure du possible légers.
  • Nourriture : selon la crèche, il peut s’avérer nécessaire de prévoir l’alimentation de l’enfant, comme l’eau, le lait maternel, les repas et le goûter.
  • Petits accessoires : bien évidemment, ne surtout pas oublier tous les petits objets synonymes de bonheur chez les tout petits, tels que les doudous et sucettes.

Enfin, de nouveau selon le type de structure d’accueil, les couches peuvent également rejoindre le trousseau de bébé. C’est également le cas du kit de toilette personnelle, vivement recommandé en cette période post crise sanitaire.

Covid-19 : des éléments à ajouter ou à ne surtout pas négliger dans le trousseau bébé

Étant donné le contexte actuel, certains éléments ne doivent vraiment pas être négligés, et les parents doivent vraiment redoubler d’attention concernant le trousseau bébé. Par exemple, le linge de rechange doit impérativement s’ajouter au trousseau de bébé. Les professionnels des structures d’accueil doivent, en effet, changer les petits afin de limiter la propagation du virus. Par ailleurs, il peut s’avérer judicieux de redoubler d’effort quant au lavage des vêtements de bébé. Dès que l’enfant arrive à la maison, les vêtements doivent préférablement être changés et lavés à 60° minimum.

Autrement, prévoir une ou deux sucettes de rechange peut également se présenter comme utile. En effet, cela peut vraiment changer la donne si une sucette tombe par terre. Car, quand bien même le nettoyage semble minutieux, une sucette neuve peut s’avérer d’autant plus hygiénique. Enfin, les parents peuvent également veiller à ajouter deux voire trois bavoirs pour le repas, de manière à ce que le repas des petits se déroule dans les meilleures conditions possibles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *