Accompagner les salariés dans leur parentalité - Choisir Ma Crèche

Comment accompagner les collaborateurs dans leur parentalité ?

L’entreprise est un lieu où cohabitent différents acteurs. Chacun d’entre eux rencontre dans leur vie des moments-clés. L’un des plus importants : devenir parent. Pour chacun, vie privée et vie professionnelle sont étroitement liées et représentent deux moitiés d’un tout. Aujourd’hui, la parentalité ne doit plus être considérée comme un frein dans la carrière. Comment l’entreprise peut-elle se détacher des clichés liés à l’arrivée d’un enfant pour mieux accompagner son collaborateur ?

Vie privée et vie professionnelle, pourquoi sont-elles si souvent mises en opposition ?

De manière générale, nous avons tendance à mettre en opposition vie privée et vie professionnelle. Ce contraste a tendance à témoigner de deux vies totalement distinctes plutôt que considérer l’une et l’autre comme deux parties d’un tout. L’écart qui s’inscrit entre vie pro et vie perso peut d’ailleurs se creuser à l’arrivée d’un enfant. La grande question est : pourquoi ?

La parentalité : un sujet tabou

Auparavant, la parentalité était rarement un sujet abordé en entreprise. La culture du présentéisme ainsi que le virage numérique ont permis à la vie professionnelle de s’immiscer petit à petit dans la sphère privée. Si les très jeunes talents acceptaient sans trop broncher cela, les parents, eux, étaient dans une lutte permanente. Jongler entre des problématiques professionnelles de plus en plus intrusives et une vie de famille semble être un pari plus que compliquéIl faut dire qu’il y a quelques années cette problématique n’existait pas. Les rôles dans le couple étaient définis autrement. En général, l’homme travaillait quand la femme s’occupait des enfants. Ce schéma n’est évidemment plus d’actualité ! 

Aujourd’hui, il est plus courant que les deux parents travaillent et s’occupent de la vie de famille. Cette évolution des schémas familiaux faite sans trouver écho dans le monde de l’entreprise a accentué un stress permanent chez les parents. C’est en observant les répercussions du stress grandissant des parents que le tabou de la parentalité en entreprise se lève. 

Le développement de l’équilibre des temps

  • L’équilibre des temps, de quoi s’agit-il ? 

Depuis quelques années, le terme d’équilibre des temps a fait son apparition dans le langage des entreprises. Il correspond à un objectif à atteindre. Lorsqu’on parle d’équilibre des temps, on cherche à trouver une juste organisation entre le temps du travail et le temps de vie personnelle. Cela correspond à un grand chantier régulièrement associé au chapitre de la qualité de vie au travail. Les actions concrètes telles que l’aménagement des horaires, la flexibilité du lieu de travail sont notamment porteuses de vertus pour les collaborateurs.

  • Pourquoi est-ce un sujet aujourd’hui ?

Aujourd’hui, plusieurs études démontrent qu’un salarié serein est un salarié plus performant. Avec la médiatisation des dernières années autour du « burn out » ou de l’épuisement professionnel, les entreprises ont dû faire preuve d’ouverture d’esprit et cela a ouvert le dialogue pour rompre avec la dictature de la culture étouffante du présentéisme. Lorsqu’un employeur déploie une politique en faveur du bien-être de ses salariés, c’est l’entreprise qui se porte mieux. “Les entreprises constatent également un meilleur fonctionnement des équipes et en moyenne une augmentation de 12% de productivité par salarié (1).” 

Devenir parent : une étape dans l’Expérience du collaborateur

La parentalité comme axe de QVT 

La parentalité, tout comme les questions d’équilibre des vies, s’intègre dans le volet de la Qualité de Vie au Travail. C’est un enjeu connu de tous tant il s’impose dans les mentalités depuis quelques années. me s’il n’existe pas de définition normée, la QVT fait référence à de nombreux sujets complexes dont les enjeux sont importants pour l’entreprise : organisation du travail, prévention des risques psychosociaux, bien-être, environnement de travail, égalité professionnelle, formation, conciliation des vies.

Le sujet de l’équilibre entre vie personnelle et vie familiale faisant partie des thématiques les plus représentées parmi le panel des accords QVT des grandes entreprises. Pour être efficace et porter ses fruits, le programme QVT doit être motivé par les bonnes raisons. Il doit répondre aux réels besoins des collaborateurs et correspondre aux valeurs des dirigeants et à la culture d’entreprise.

La parentalité : un sujet pour tous les collaborateurs

Le sujet de la parentalité reste encore flou pour beaucoup d’entreprises. Pourtant, 80% des actifs sont directement concernés. C’est un enjeu de taille pour la grande majorité d’entre eux. Selon Tiphaine Mayolle : « Certains vivent encore trop souvent leur parentalité comme un handicap. Particulièrement les femmes qui sont au premier front dans leur famille.« .

Les collaborateurs ont besoin d’être soutenus dans leur parentalité, et ce, au sens le plus large du terme (de la petite enfance aux aidants familiaux). Les besoins des salariés évoluent naturellement au fil des âges, de leurs parcours professionnels et des phases de vie qu’ils traversent, chacune portant ses propres challenges. Petite enfance, mode d’accueil, éducation, gestion des émotions, scolarité, adolescence, santé, handicap, etc… autant de préoccupations qui mobilisent l’esprit des parents au quotidien.

Les temps forts de la parentalité en entreprise

*Les temps forts de la parentalité en entreprise. Extrait du livre “La parentalité en entreprise expliquée à mon boss”, Tiphaine Mayolle, Editions Kawa

Les obstacles à la conciliation des vies sont nombreux et pourtant la parentalité, lorsquelle est bien accompagnée, est un réel booster à titre personnel autant que professionnel. Les entreprises ont donc tout à y gagner. 

Pourquoi et comment accompagner un collaborateur dans sa parentalité ?

Il existe plusieurs étapes clés pour favoriser le bien-être au travail pour les futurs et jeunes parents.

Ouvrir la communication autour du sujet

La première étape réside dans l’ouverture du dialogue. En effet, faire de la parentalité un non-sujet aura un impact très négatif pour l’entreprise. Devenir parent, ça se prépare… même au travail ! Prendre les devants sur les différentes questions de parentalité ne peut être que positif pour tous. Pour réussir à intégrer la vie de parent à la vie professionnelle, mettez en place un accompagnement concret.

Trouver un accompagnement concret  

Vous souhaitez vous engager pour vos collaborateurs parents ? Voici quelques pistes :

  • Préparez et anticipez le congé parental : Comme nous l’avons vu préalablement, il est important de ne pas rendre le sujet tabou. Le départ en congé maternité, paternité ou parental peut être une étape comme une autre. Le point-clé ? Préparer et anticiper ! Faites un point avec votre collaborateur, posez-vous la question d’un possible remplacement et préparez son retour. Notre conseil, discutez de tous ces éléments autour d’un point en tête à tête.
  • Aidez les parents à trouver leur mode de garde : Pour reprendre le travail sereinement, vos collaborateurs ont besoin de savoir que leur bébé sera bien gardé. D’après le Baromètre de satisfaction réalisé par la FFEC et IPSOS entre mars et juillet 2020, la crèche permettrait de mieux concilier vie professionnelle et vie de famille. Sachez que vous pouvez aider vos salariés dans leur recherche de place en crèche ! N’hésitez pas à demander des renseignements auprès de notre équipe pour vous faire accompagner. 
  • Ré-onboarding : Cette étape clé marquera le retour de votre collaborateur. Trop souvent mis de côté, ce temps fort peut être un véritable tournant pour le parent. Vous pouvez préparer son retour en amont et demander à votre collaborateur quelles sont ses perspectives professionnelles pour la suite. Prévoyez également un temps de transmission et de mise à jour.
  • Accompagnez-les au quotidien : Cela passe par un management bienveillant : il est important d’être à l’écoute des contraintes parentales de ses collaborateurs. De plus, une organisation de travail souple peut aider. Pensez aux horaires flexibles, au télétravail ou à des règles simples du quotidien (pas de réunion trop tôt, ni trop tard).

Transformer le retour en boost pour le collaborateur

Promouvoir la parentalité en entreprise demande aussi de savoir reconnaître la parentalité comme une richesse et non comme un frein. Cela passe notamment par une meilleure valorisation des nombreuses compétences acquises par les collaborateurs dans le cadre de leurs responsabilités parentales.

Dans le livre « La parentalité en entreprise expliquée à mon boss », de nombreux parents témoignent et militent pour faire reconnaître la parentalité comme un booster de compétences et de carrière.

« Ma maternité m’a permis de gagner en assurance et en maturité, face à mes clients et à l’équipe que je manage. Mes boss m’ont dit l’avoir remarqué. » – Clémence, mère de deux enfants de 2 ans et 3 mois, manager dans un cabinet de conseil.

« Depuis que je suis papa, je suis plus efficace, plus rapide et plus direct car je veux gagner du temps pour en prendre plus avec mes enfants. Je vois que l’essentiel est ailleurs, ce qui m’aide à trouver de nouvelles astuces pour optimiser mon temps de travail et emprunter des chemins vertueux. » – Hugues, père d’un enfant de 3 ans, cadre dans une Health-Tech.

« En devenant maman, je suis toujours autant investie dans mon travail mais j’ai une meilleure distinction des priorités. Je privilégie ce qui est urgent et important. J’ai une gestion du temps beaucoup plus fine et plus précise. » – Caroline, mère de deux enfants de 4 ans et 4 mois, chargée de marketing en banque.

La parentalité en entreprise expliquée à mon boss

 

En savoir plus sur :  « La parentalité en entreprise expliquée à mon boss » Tiphaine Mayolle, Editions Kawa