Rupture de mode de garde, coûts pour l'entreprise - Choisir Ma Crèche

Parents salariés et rupture de mode de garde : les coûts cachés pour l’entreprise

Il est parfois difficile pour les parents salariés de concilier vie professionnelle et vie personnelle. En outre, la recherche d’un mode de garde fiable peut s’avérer particulièrement fastidieuse. Les crèches municipales n’ont souvent que peu de disponibilités, tandis que les crèches privées représentent un coût élevé que certains parents sont dans l’incapacité d’assumer. Dans ce contexte, les parents salariés n’ont d’autre solution que de se tourner vers des modes de garde moins fiables : nounou, assistante maternelle, entourage proche… Ces alternatives présentent alors des risques importants de rupture de mode de garde. La nounou peut tomber malade, l’assistante maternelle être en formation ou l’entourage proche non-disponible par exemple. Les parents salariés sont ainsi plus susceptibles d’être dérangés dans leur journée de travail. A ce titre, sachez que lorsqu’un mode de garde n’est pas fiable, 3 parents sur 4 sont contraints de prendre un jour de congé ou d’écourter en urgence leur journée. Dès lors, une rupture de mode de garde entraîne des coûts conséquents pour l’entreprise… Explications.

Coût pour l’entreprise d’une rupture de mode de garde : quelques chiffres

73% des salariés parents d’un enfant de moins de 3 ans gèrent un aspect de leur vie privée sur leur lieu de travail (Ipsos).

61% des salariés parents sont confrontés à des imprévus personnels au cours de leur journée de travail (Ipsos).

Les absences ou perturbations de planning dues à un problème de rupture du mode de garde se produisent en moyenne 15 fois par an et coûtent entre 800€ et 1250 € par salarié-parent (Ayming).

De toute évidence, une rupture de mode de garde impacte le salarié parent dans son quotidien professionnel… ainsi que son entreprise ! Pourtant, les coûts engendrés par un mode de garde non fiable sont souvent oubliés. Il convient alors d’être conscient de cette réalité, et de trouver des solutions pour accompagner les parents et protéger l’entreprise.

Comment se prémunir d’une rupture de mode de garde ?

Prendre en compte la parentalité dans sa politique d’entreprise

Une meilleure prise en compte de la parentalité dans la politique d’entreprise constitue un premier pas pour éviter les problématiques d’absentéisme ou de retard liées à des ruptures de mode de garde. Plusieurs solutions s’offrent à vous pour y parvenir. Vous pouvez par exemple opter pour la flexibilité en matière d’horaires de travail. Chaque employé aurait alors l’occasion d’organiser son planning en fonction de ses impératifs familiaux, avant qu’un imprévu ne surgisse. Vous pouvez également faire intervenir des experts et des services d’accompagnement auprès de vos salariés-parents, lors d’ateliers dédiés par exemple. Toujours est-il que donner des clés à vos collaborateurs aura un impact positif sur leur conciliation entre la sphère professionnelle et la sphère personnelle. Toutefois, la meilleure façon de se prémunir d’une rupture de mode de garde est peut-être de mettre en place des dispositifs qui permettent aux parents salariés d’accéder directement à un mode de garde fiable. Crèche d’entreprise, chèque CESU, crèche inter-entreprises… Etoffer votre politique de parentalité par des actions concrètes qui favorisent l’accès à un mode de garde fiable permettra de gagner en efficacité à tous les niveaux.

Lire aussi : Equilibre vie pro/vie perso : quelle politique de parentalité adopter en entreprise ?

Crèche inter-entreprises : un dispositif gagnant-gagnant

D’après le baromètre FFEC publié en 2020, 50% des parents employés n’auraient pas trouvé de place en crèche sans l’aide de leur employeur. Les crèches inter-entreprises représentent alors une solution gagnant-gagnant : les parents ont accès à un mode de garde fiable et sont libérés de la charge mentale liée à la garde de leur enfant ; l’entreprise s’assure du bien-être de ses collaborateurs et favorise leur efficacité. En outre, sachez que la mise à disposition de places en crèche est le troisième service le plus plébiscité par les Français salariés (Opinion Way).

En plus de faciliter le retour au travail des collaborateurs parents, un tel dispositif agit positivement sur le taux d’absentéisme. Selon le Baromètre sur l’absentéisme et l’engagement du cabinet Ayming, les entreprises ayant mis en place des actions concrètes comme la réservation de places en crèche ont vu leur taux d’absentéisme réduire de 25%.

Ainsi, réserver des places en crèche pour vos collaborateurs représente un moyen efficace de vous prémunir des coûts engendrés par une rupture de mode de garde. Les crèches privées, co-financées par l’entreprise, sont en effet l’assurance que la vie personnelle des salariés parents n’empiète plus sur leur vie professionnelle. Les structures d’accueil ne ferment que 5 semaines dans l’année, selon un planning défini bien à l’avance. Vos collaborateurs n’ont alors plus à faire face à des imprévus de dernière minute : ils sont plus sereins et plus productifs.

Proposer un mode de garde fiable à ses collaborateurs : la garantie de réaliser des économies

Les entreprises ayant déployé des actions concrètes pour favoriser l’accès de leurs collaborateurs à un mode de garde fiable ont obtenus des résultats significatifs :

  • +12% de productivité par salarié
  • +84% d’attractivité « guerre des talents »
  • -50% de coûts de recrutement
  • -28% de turn-over
  • Un ROI de 8%

Comment Choisir Ma Crèche peut vous aider à vous prémunir des coûts de rupture de mode de garde

Choisir Ma Crèche est une solution clé en main qui aide les entreprises à réserver des places en crèche pour leurs salariés parents. Fort d’un réseau de plus de 3500 crèches privées, nous nous chargeons de trouver la structure la plus adaptée aux besoins et aux exigences des parents. Dès lors que vos collaborateurs ont choisi la crèche de leur enfant, notre équipe s’occupe de toute la gestion administrative. Ainsi, vous n’avez qu’à signer le contrat de réservation : vos RH et Office managers n’ont aucune charge de travail supplémentaire. De plus, si le salarié parent déménage, Choisir Ma Crèche se charge de trouver une nouvelle structure d’accueil pour l’enfant, et ce, sans facturation supplémentaire.

Consciente des conséquences d’une rupture de mode de garde, Choisir Ma Crèche se positionne comme une solution adaptée aux enjeux des entreprises. Sans minimum de réservation et sans durée d’engagement, nous vous proposons un service individualisé avec un contrat unique. Souple et rapide à mettre en œuvre, notre solution s’appuie sur des conditions contractuelles et de facturation agiles.

Vous souhaitez vous prémunir des coûts d’une rupture de mode de garde en proposant un dispositif de crèche inter-entreprises à vos collaborateurs ? Contactez-nous pour en savoir plus !