Coût de la place en crèche inter-entreprises - Choisir Ma Crèche

Places en crèche interentreprises : combien ça coûte ?

Dans une démarche d’amélioration de la qualité de vie au travail, mais aussi dans une perspective de lutte contre l’absentéisme et d’augmentation de la rentabilité, de plus en plus d’entreprises envisagent de réserver des places en crèche pour leurs salariés. Ce service, fortement plébiscité par les collaborateurs, permet d’assurer un retour au travail sans accro et d’améliorer l’engagement et la fidélisation des salariés. Quelles sont les modalités fiscales d’un dispositif de crèche inter-entreprise ? Concrètement, combien ça coûte à l’entreprise ? Explications.

Combien coûte une place en crèche inter-entreprise pour l’entreprise ?

Une crèche inter-entreprise est une crèche privée avec un fonctionnement similaire à celui des crèches collectives classiques. La particularité de ces structures, c’est qu’elles accueillent principalement les enfants des salariés d’entreprises privées.

Pour les parents, le coût d’une place en crèche inter-entreprise est semblable à celui d’une crèche municipale, la différence se joue sur le fait que l’entreprise co-finance la place, en se substituant aux collectivités locales.

Crédit impôt famille : les avantages fiscaux liés à la réservation de places en crèche

Lorsqu’une entreprise engage des dépenses pour accueillir en crèche les enfants de ses salariés, elle bénéficie de 50% de réduction au titre du Crédit d’impôt famille (CIF). Le montant de cette aide est plafonné à 500 000 euros par an. En outre, si l’entreprise est soumise à l’IS, l’impôt sur les sociétés, elle peut également bénéficier d’une baisse de l’impôt en passant les dépenses liées à la réservation de places en crèches, en charges d’exploitation déductibles du résultat fiscal de l’entreprise.

Réservation de place en crèche : exemple de coût pour l’entreprise

Prenons l’exemple d’une entreprise qui réserve une place en crèche à 18 000 euros. A minima, une société de droit privée récupère 50% de la somme, grâce au Crédit d’impôt famille (CIF). Si en plus elle est soumise à l’Impôt sur les sociétés, elle peut encore récupérer jusqu’à 26.5% de la somme, via les charges d’exploitation. Ainsi, l’Etat peut rembourser jusqu’à 76,5% de la somme investie par une entreprise. Une place en crèche revient alors à 4230 euros, soit moins de 352.50 euros par mois.

Sur les 22% restants à charge de l’entreprise, il faut prendre en compte le ROI en termes de productivité du salarié. Un collaborateur avec un mode de garde fiable a moins de risques de devoir s’absenter du bureau et est plus serein au quotidien. Ainsi, selon une étude de l’Observatoire de la parentalité en entreprise, 100 euros investis en faveur de la parentalité rapporteraient 108 euros à l’employeur, soit un ROI de 8%. Ce chiffre s’explique principalement par la diminution de l’absentéisme et par la baisse des coûts de recrutement due à une meilleure fidélité des salariés tout au long de leur carrière.

En offrant aux salariés une solution concrète pour mieux concilier leur vie professionnelle et leur vie personnelle, le dispositif de crèche inter-entreprise permet de réduire leur stress et d’améliorer leur productivité. Une place en crèche étant valable jusqu’aux 3 ans des enfants, c’est également un excellent levier de fidélisation. En plus de véhiculer une image positive en interne, réserver des berceaux pour ses salariés permet de donner en externe l’image d’une entreprise socialement responsable, à l’écoute des besoins de ses collaborateurs. Pour proposer des places en crèche à vos collaborateurs, sans créer de surcharge de travail côté RH, Choisir Ma Crèche propose une solution clé en main et sur-mesure. En fonction des besoins et du secteur géographique souhaité par les parents, Choisir ma Crèche s’occupe d’identifier les structures les plus adaptées et prend en charge toute la partie administrative du processus de réservation.