5 bonnes raisons de proposer un dispositif de crèche inter-entreprises à vos salariés

Pour beaucoup de parents-salariés, trouver une place en crèche n’est pas chose aisée. Or, les problèmes d’organisation liés à la parentalité peuvent venir parasiter le bon déroulé de la journée de travail de vos collaborateurs. Afin de les aider à concilier vie pro et vie perso, proposer un service de garde peut être une solution à forte valeur ajoutée, aussi bien pour vos salariés que pour votre entreprise ! Dès lors, mettre en place un dispositif de crèche inter-entreprises s’avère être un véritable atout pour votre entreprise qui, en garantissant le bien-être de ses employés, obtient de meilleures performances. Si vous hésitez encore à franchir le pas, voici 5 bonnes raisons de proposer un dispositif de crèche inter-entreprises à vos salariés.

1. Assurer le bien-être des salariés et améliorer la QVT

Tous les office managers le savent : une bonne qualité de vie au travail (QVT) est synonyme de collaborateurs épanouis, davantage motivés et concentrés sur leur travail. En outre, proposer un dispositif d’amélioration de la QVT tel qu’un service de crèche inter-entreprises permettra de réduire la charge mentale de vos employés, en répondant à leurs préoccupations et à leurs besoins. En effet, sachez que la place en crèche est le troisième service le plus plébiscité par les salariés parents (sondage Opinion Way 2018) ! En plus d’éviter le casse-tête de la recherche d’une place en crèche pour leur enfant, les salariés bénéficiaires accèderont à un tarif équivalent à celui pratiqué en crèche municipale. Ils pourront ainsi, à moindre coût, gagner en bien-être personnel et assurer leurs responsabilités professionnelles dans de bonnes conditions, tout en se sentant chanceux d’être dans une entreprise qui se soucie de leur bien-être.

Lire aussi > QVT : 12 bonnes idées pour améliorer la qualité de vie au travail

2. S’inscrire dans une démarche sociale pour une image positive de l’entreprise

Proposer un dispositif de crèche inter-entreprises est une solution intéressante pour inscrire votre entreprise dans une démarche sociale. En plus d’accompagner la parentalité, vous vous positionnerez comme une entreprise impliquée en faveur de l’égalité homme/femme. Un dispositif de crèche inter-entreprises facilite en effet le retour au travail après un congé maternité et a l’avantage de soulager aussi bien les hommes que les femmes. Aussi, prendre en considération la problématique des parents-salariés permet de renvoyer une image d’entreprise socialement responsable et citoyenne : vous valorisez le bien-être au travail et permettez une conciliation réussie entre vie professionnelle et vie privée. En plus d’impacter positivement votre marque employeur, une telle démarche pourrait vous permettre de décrocher un label QVT, tel que Great Place To Work ! En offrant un service concret à vos salariés, un dispositif de crèche inter-entreprises vous permettra de vous positionner comme une entreprise où il fait bon vivre.

3. Fidéliser davantage les salariés et attirer les talents

Si votre entreprise est reconnue pour son engagement au service du bien-être de ses collaborateurs, fidélité et motivation de vos équipes seront au rendez-vous. Alors n’hésitez plus à adopter des solutions qui donnent envie à vos salariés de rester, mais aussi à de nouveaux talents d’intégrer votre structure ! Proposer un dispositif de crèche inter-entreprise dans le package de rémunération peut s’avérer être un argument décisif dans un processus de recrutement. Aujourd’hui, les salariés attendent davantage de leur entreprise qu’une place de parking et des tickets restaurant. Dès lors, mettre en œuvre des dispositifs qui facilitent la conciliation entre vie pro et vie perso pourrait s’avérer être un excellent levier RH : fidélisation, facilitation des contraintes d’organisation familiale et professionnelle, productivité accrue… Vos salariés ne seront que plus engagés, plus reconnaissants et donc, plus fidèles ! On constate en effet un sentiment d’appartenance renforcé lorsqu’un salarié bénéficie d’une place en crèche réservée par son employeur. Sans compter que s’il veut bénéficier de la place en crèche jusqu’aux 3 ans de l’enfant, l’idée de quitter l’entreprise sera tout de suite moins tentante… Le dispositif de crèche inter-entreprise permet donc de limiter le turn-over, chose qui n’est pas à négliger lorsque l’on sait que le coût moyen de remplacement d’un salarié est de 30 000€ pour l’entreprise (Oxford Economics).

4. Améliorer la rentabilité de l’entreprise

Un mode de garde fiable permet d’améliorer la rentabilité de l’entreprise et de faire baisser le taux d’absentéisme. Les chiffres parlent en effet d’eux-mêmes :

  • 73% des salariés parents d’un enfant de moins de 3 ans gèrent un aspect de leur vie privée sur leur lieu de travail (source Ipsos 2017).
  • Lorsqu’ un mode de garde n’est pas fiable, 3 parents sur 4 sont contraints d’improviser et de prendre un jour de congé, d’écourter en urgence leur journée, de prendre un jour sans solde ou de travailler de leur domicile (baromètre de l’Observatoire de la parentalité en entreprise).

Les absences ou perturbations de planning dues à un problème de rupture du mode de garde se produisent en moyenne 15 fois par an et coûtent 800 à 1250 € par salarié-parent (Ayming). En proposant un mode de garde fiable à vos employés, vous vous assurez que leur vie personnelle n’empiète plus sur leur vie professionnelle. Un dispositif de crèche inter-entreprises entraînera une réduction de l’absentéisme, du turn-over et favorisera le retour à l’emploi. Investir dans une telle solution vous permettra donc, au final, de réduire les coûts de votre entreprise liés aux problématiques de garde rencontrées par vos collaborateurs. Et comme un collaborateur heureux est un collaborateur productif, ce mode de garde fiable vous permettra, en moyenne, de gagner 12% de productivité par salarié !

5. Maximiser le rapport service rendu/prix/bénéfices

Les dispositifs de réservation de places en crèche par les entreprises sont soutenus par l’Etat français. Ainsi, lorsque vous engagez des dépenses pour accueillir en crèche les enfants de vos salariés, vous bénéficiez de 50% de réduction au titre du Crédit d’Impôt Famille (CIF). Vous pouvez ensuite déduire l’intégralité de la dépense de votre base imposable à l’impôt sur les Sociétés, et ainsi obtenir jusqu’à 26,5% de réduction supplémentaire. Après déduction des aides fiscales, le reste à charge de l’employeur ne s’élève ainsi qu’à 23,5% de la somme avancée.

Grâce à ces aides financières, la réservation de places en crèches inter-entreprises vous permet de maximiser le rapport service rendu/prix/bénéfices. Les entreprises ayant déployé des actions concrètes comme la place en crèche ont en effet vu leurs KPI’s évoluer positivement :

  • +12% de productivité par salarié
  • +84% d’attractivité « guerre des talents »
  • -50% des coûts de recrutement
  • -25% d’absentéisme
  • -28% de turn-over

De manière générale, les entreprises constatent un ROI de 8%. Selon l’Observatoire de l’équilibre des temps et de la parentalité en entreprise, 100€ investis en faveur de la parentalité rapportent donc 108€ à l’employeur. Proposer un service de crèche inter-entreprises apparait ainsi comme une solution gagnant-gagnant : elle est aussi bénéfique aux parents-salariés qu’à l’entreprise !

Pour aider les entreprises à réserver des places en crèche pour leurs salariés, Choisir ma Crèche propose une solution clé en main, sans surcharge administrative pour les RH. Puissant levier de QVT, la crèche inter-entreprise vous permettra en outre d’améliorer le bien-être de vos salariés et donc leur productivité. Vous souhaitez proposer un dispositif de crèche inter-entreprise à vos collaborateurs ? Contactez-nous pour en savoir plus !

Bannière téléchargement Cas client Choisir ma crèche x Gekko