8 actions à mettre en place pour favoriser l’égalité homme/femme au bureau

Favoriser l’égalité professionnelle entre les hommes et les femmes est devenu un enjeu majeur pour les entreprises. En plus d’être un puissant levier de QVT et donc, d’améliorer le bien-être des salariés, l’égalité homme-femme est un vecteur de performance pour l’entreprise. Alors, comment favoriser l’égalité au sein de votre entreprise ? Voici 8 actions à mettre en place.

1. Sensibiliser à l’égalité homme / femme via la formation

Les inégalités homme/femme sont souvent inscrites de façon inconsciente dans les esprits. Pour lutter contre, commencez par sensibiliser vos collaborateurs afin de lever les préjugés. Proposez aux managers des formations sur la non-discrimination à l’embauche, mettez en place des ateliers de sensibilisation avec des vidéos interactives et des quizz, encouragez l’ensemble du personnel à suivre des MOOC… Autant de solutions s’offrent à vous afin de former vos salariés sur la question. En plus de faire évoluer l’égalité homme/femme au sein de votre entreprise, ces actions simples fédéreront vos employés autour d’activités collectives, ce qui ne peut être que bénéfique en termes de team building.

2. Instaurer l’égalité du temps de parole

Ce sont souvent les hommes qui s’expriment lors de vos réunions ? Pour éviter que ces messieurs n’aient le monopole de la parole, – et donc, de l’attention -, instaurez l’égalité du temps de parole. Le leadership passe par le fait de pouvoir s’exprimer en public et d’être écouté. Mettez donc les compétences des femmes de votre entreprise en avant, en favorisant leur prise de position. Cela permettra à chacun de trouver sa place et de se sentir valorisé.

3. Politique RH : Dégenrer les titres de postes

Avez-vous remarqué que certains titres de postes avaient tendance à être associés à un genre plutôt qu’à l’autre ? On parle par exemple souvent d’un directeur ou d’une infirmière. Pour ouvrir les possibles et ne pas décourager les femmes à postuler à certaines fonctions, dégenrez les titres de postes. Cela permettra d’éviter l’association inconsciente ou mécanique d’un genre à une fonction. Utilisez l’écriture inclusive ou préférez les substantifs neutres. Publiez par exemple une offre d’emploi pour « un poste de direction ». Ce simple détail donnera davantage d’assurance aux femmes qui souhaiteraient postuler !

4. Recruter des candidats en interne

Lorsque vous êtes à la recherche d’un nouveau collaborateur, n’hésitez pas à faire circuler l’offre en interne. Certaines femmes n’osent pas postuler à des postes à plus haute responsabilité et cette simple démarche pourrait suffire à susciter leur intérêt. L’inégalité d’accès aux carrières est une réalité. Selon les chiffres publiés par travail-emploi.gouv,  si 42% des cadres en entreprise sont des femmes, elles ne sont plus que 17% à des postes de direction et seulement 10% dans le top management. Une femme se sentira moins légitime et attendra plus longtemps qu’un homme avant d’envisager une progression de carrière… Veillez donc à accorder des promotions mixtes en interne.

5. Fixer des grilles de salaires transparentes

En moyenne, les femmes gagnent 9% de moins que les hommes à poste de valeur égale. Dès l’embauche, vérifiez que votre proposition est alignée sur le salaire des hommes et en phase avec les grilles de salaires pratiquées. Prêtez également attention aux augmentations individuelles qui favoriseraient davantage les hommes, plus demandeurs que les femmes. Vous pouvez par exemple jouer la transparence et fixer une évolution salariale selon un niveau d’avancement déterminé et un pourcentage connu de tous.

6. Préparer le congé maternité

Dans la carrière d’une femme, la maternité est souvent le moment où les inégalités se creusent. Il convient donc d’être particulièrement vigilant, en proposant des dispositifs d’accompagnement à la parentalité. La première piste à envisager pour y parvenir consiste à impliquer la future mère dans la préparation de son congé maternité. En participant à la mise en place de son remplacement et à l’organisation de son poste durant son absence, elle sera plus sereine au moment de quitter son poste et motivée à l’idée d’y revenir.

A lire aussi : Faire financer une place en crèche par son employeur 

7. Favoriser le congé paternité

Payer des semaines de congé paternité pourrait s’avérer très rentable pour l’entreprise. En plus de soulager les jeunes mamans et de réduire les potentielles discriminations de carrière liées au congé maternité, cette démarche fédérera l’équipe autour d’un dispositif qui profite à tous. En s’organisant bien, les équipes en poste auront la possibilité de se répartir les missions du parent absent et donc, de monter en compétence.

8. Mettre en place un dispositif de crèche inter-entreprise

Le must-have pour accompagner la parentalité reste encore de mettre en place un dispositif de crèche inter-entreprise. En proposant un mode de garde efficace, vous soulagerez aussi bien les hommes que les femmes. Ayez bien conscience que 61% des salariés parents sont confrontés à des imprévus personnels au cours de leur journée de travail (Ipsos 2017). Autant de désagréments qui parasitent le bon déroulé de leur travail et nuit à leur productivité. Soulager les parents salariés de cette charge mentale leur permettra de reprendre le travail en toute sérénité. Pour y parvenir efficacement, sans que cela ne vous prenne trop de temps, Choisir ma Crèche propose une solution clé en main de réservation de places en crèche. Notre équipe se charge de sélectionner les structures les plus adaptées aux souhaits des parents, conformément à leurs exigences pédagogiques et géographiques, et s’occupe de toute la gestion administrative. Ainsi, vous êtes en mesure de déployer au sein de l’entreprise un dispositif concret qui favorise réellement l’égalité homme / femme, sans avoir à y consacrer de moyens humains ou temporels importants.

Proposer un dispositif de réservation de places en crèche à ses salariés est une solution idéale pour vous inscrire dans une démarche d’égalité homme/femme. Puissant levier de QVT (qualité de vie au travail), la crèche interentreprise vous permettra en outre d’améliorer le bien-être de vos salariés et donc leur productivité, et de confirmer votre positionnement d’entreprise socialement engagée. Contactez-nous pour en savoir plus !

Bannière téléchargement Cas client Choisir ma crèche x Gekko