Traiter les problèmes de peaux durant votre grossesse - Choisir Ma Creche

Traiter les problèmes de peaux durant votre grossesse

Au fur et à mesure que la grossesse avance, votre corps évolue pour répondre aux besoins du fœtus. La sécrétion accrue d’hormones rend vos cheveux plus épais et brillants, votre poitrine plus galbée et votre peau plus fragile. En effet, la peau de votre visage aura tendance à devenir fragile, plus brillante et peut développer certains désagréments. Quels sont les plus courants ? Et comment les éradiquer ?

Les problèmes de peaux récurrents pendant la grossesse

Dès le 4ème mois de grossesse, le masque de grossesse peut s’immiscer sur le visage de certaines femmes. Il se caractérise par l’apparition de taches brunes ou grises sur le front, le contour des yeux, les joues ou encore au-dessus des lèvres.  S’il est très prononcé, il peut donner l’impression d’un masque sur le visage. Il touche davantage les femmes mate de peau ainsi que celles l’ayant déjà développé lors d’une précédente grossesse. Cette évolution physique est principalement causée par un changement hormonal : la progestérone et les œstrogènes étant secrétés en plus grande quantité, la peau devient plus sensible au soleil, provoquant ainsi une augmentation de la mélanine – pigment qui colore notre peau et nous protège des rayons ultraviolets. Ces tâches peuvent aussi voir le jour suite à l’accouchement car les perturbations hormonales sont toujours présentes. Afin de minimiser ce masque durant votre grossesse, nous vous conseillons d’éviter au maximum l’exposition au soleil et d’appliquer une crème solaire d’indice 50 ou une crème de jour antitaches. Pensez à bannir de votre quotidien les gommages à grains ainsi que les peelings.

L’acné de grossesse peut également se développer pendant votre grossesse. Elle se manifeste par des boutons rouges ou des points noirs, exactement comme pendant la période de l’adolescence. Pensez alors à n’utiliser uniquement des cosmétiques non comédogènes, c’est-à-dire qui ne provoquent pas l’obstruction des pores et le développement des comédons. Pour savoir si vos produits de beauté en font partie, pensez à vérifier leurs compositions et la présence de la mention « non-comédogène ».

Adoptez une nouvelle routine beauté

Durant votre période de grossesse, il est primordial de changer vos habitudes et d’instaurer une nouvelle routine beauté. Pour ce faire, suivez les conseils de Marion de Parlons Maman, journaliste et experte de la parentalité, qui accompagne les mamans dans leur quotidien. Elle a interrogé sur son blog Fiona Bernard, naturopathe et auteure de Ma grossesse naturo aux éditions First. Voici quelques enseignements de son article à retenir :

 

  • Etablissez une routine minimaliste en utilisant peu de produits
  • Pensez à l’huile de Jojoba pour vous démaquiller et nourrir votre peau
  • Evitez l’utilisation d’huiles essentielles sur votre peau
  • Evitez les soins qui contiennent des parfums
  • Prenez l’habitude de scanner vos produits avec l’application Yuka ou INCIQ Beauty afin de connaître la contenance des produits

 

Pour découvrir tous les conseils de Parlons Maman sur la maternité, l’éducation et la parentalité, c’est par ici !

 

Après votre accouchement, testez la cryothérapie

La cryothérapie, le fait de rester une à trois minutes dans une température avoisinant les -150°C offre de multiples bénéfices pour la peau et les maux endurés lorsque vous êtes enceinte. Contrairement à ce que l’on pourrait croire, le froid n’assèche pas la peau, il réduit le diamètre des pores et active la circulation sanguine. Il stoppe ainsi la propagation des plaques rouges, soulage les irritations et réduit les zones à problèmes. Commencez par tester la cryothérapie localisée si votre problème de peau ne concerne qu’une zone. En revanche, s’il s’étend sur plusieurs parties de votre corps, choisissez la cryothérapie corps entier. En moyenne, une dizaine de séances suffise pour obtenir un résultat rapide et efficace.  Sachez également que plus vos séances seront rapprochées plus les changements seront perceptibles rapidement. Attention cependant la cryothérapie est totalement proscrite durant votre grossesse alors lancez-vous plutôt à la suite de la naissance de votre enfant !