Gérer l'arrivée de bébé - Choisir Ma Crèche

L‘arrivée de bébé : un chamboulement pour toute la famille !

Quand bébé arrive, ce sont les relations entre tous les membres de la famille qui sont bouleversées. Entre nouveaux parents, grands-parents, frères et soeurs, c’est une nouvelle organisation familiale qu’il faut mettre en place. Nous vous donnons quelques conseils afin que cette naissance soit un événement merveilleux pour toute la famille !

Anticiper l’arrivée de bébé auprès de votre enfant

Même s’il est tout à fait normal d’attendre quelques mois pour être certain que la grossesse se déroule sans encombre, il est très courant qu’un enfant se rende compte que maman attend un bébé avant même qu’on lui annonce. Il ne faut donc pas hésiter à parler à votre enfant de l’arrivée de bébé. Un nouveau venu dans la famille perturbe en effet la routine quotidienne : maman est fatiguée, les parents peuvent avoir de nouvelles préoccupations… La naissance d’un petit frère ou d’une petite sœur peut inquiéter votre plus grand et lui donner le sentiment d’être délaissé. Il est donc important de décrypter ces signes d’inquiétude :

  • Questions insistantes de la part de votre enfant, comme le fameux « quand est-ce qu’il arrive ? »,
  • Agressivité envers maman,
  • Régression, votre enfant se met soudainement à « faire le bébé ».

Être à l’écoute de son enfant vous permettra de faire face à ses appréhensions et de lui proposer des activités qui valoriseront son rôle de futur(e) grand-frère ou grande-soeur.

Par exemple, vous pouvez :

  • Associer votre enfant à certains préparatifs de la naissance, comme agencer la chambre de bébé, choisir son doudou.
  • Amener votre enfant visiter la crèche qui accueillera bébé.
  • Aménager la chambre de votre aîné en vraie chambre de grand pour qu’il se détache du rôle de “petit” et se sente gâté lui aussi dans ce nouveau rôle.

De nouvelles interactions

Si l’annonce d’une naissance est souvent un moment de bonheur, elle représente également une rupture dans l’ordre familial établi. Chez les aînés, si ce n’est pas le premier enfant, mais également pour le reste de la famille.

Lors d’une première naissance, des nouveaux rôles apparaissent. Le couple va alors se transformer en parents et les parents vont devenir grands-parents. Un changement de statut qui, bien souvent, va également entraîner une modification des interactions entre les différents membres de la famille. C’est, dans un sens l’enfant à naître qui va devenir la référence de cette nouvelle organisation. 

Même si la transformation peut être vue comme un chamboulement, il est important de se concentrer sur l’aspect positif de la nouvelle. Pour vivre au mieux ce moment, voici quelques conseils :

  • Ne pointez pas les aspects négatifs environnementaux qui se rattachent à cette grossesse. Par exemple, ce n’est pas le meilleur moment choisi pour parler d’éventuels conséquences financières ou organisationnelles,
  • Prenez du recul sur la réaction de vos proches. Chaque personne a besoin d’un temps différent pour accepter le changement, cela ne veut pas dire qu’ils ne sont pas heureux,
  • Permettez à chacun de prendre sa place dans cette “petite famille” au sein de la famille. Cependant, nous vous conseillons de fixer certaines limites afin d’éviter de perdre le contrôle de votre parentalité. 

Ces quelques pistes sont valables pour un premier enfant, mais également à chaque arrivée d’un bébé dans la famille.

Une famille où chacun a sa place

Le grand moment est arrivé : bébé est là ! Pour les autres enfants, cette naissance n’est pas toujours bien vécue : bébé accapare toute l’attention de ses parents et ne sait même pas jouer ! Votre rôle est alors essentiel pour que l’enfant accepte le nouveau venu dans la famille. Il faut par exemple éviter de dire à un enfant qu’il est méchant et doit à tout prix aimer son petit frère ou sa petite sœur. Ces liens affectifs se construiront au fil du temps. Il est important d’adopter une approche d’éducation bienveillante. Valorisez votre enfant et accordez lui de l’attention pour qu’il trouve sa place au sein de la famille.

  • Montrez au grand frère ou à la grande sœur qu’il sait faire beaucoup plus de choses que bébé.
  • Confiez à un enfant des tâches à sa portée pour aider maman à s’occuper de bébé. Cela peut être des choses toutes simples, comme apporter un bavoir propre. Responsabiliser votre enfant l’aidera à resserrer les liens avec son frère ou sa sœur.
  • Laissez quelques heures bébé à la crèche pour partager un moment uniquement avec l’autre enfant. C’est particulièrement important pour l’enfant du « milieu » qui peut se sentir oublié entre bébé et un aîné qui sait faire beaucoup plus de choses.
  • Penser aux enfants c’est bien mais ne vous oubliez pas pour autant ! Accordez-vous des moments pour prendre soin de vous. 
  • Et votre couple ? Les moments à deux se font de plus en plus rares et les discussions tournent très souvent autour des enfants. C’est bien normal, n’hésitez pas à solliciter vos proches, amis, familles pour vous organiser des espaces temps juste avec votre conjoint

En faisant en sorte que chacun, parent comme enfant, trouve sa place dans la famille pour accueillir bébé, vous verrez se tisser tout naturellement des liens d’amour entre frères et sœurs pour de beaux moments de complicité familiale.